Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-08-13
Actualité médicale

Tags: genomes -  souches -  cyanobacteries -  sequences - 
Les génomes de deux souches de cyanobactéries marines entièrement séquencés - Actualité médicale
Les génomes de deux souches de cyanobactéries marines entièrement séquencés

Les génomes de deux souches de cyanobactéries marines, Prochlorococcus SS120 (1) et Synechococcus WH8102 (2) , deux microorganismes marins photosynthétiques, ont été analysés par Frédéric Partensky, directeur de recherche au CNRS au Centre d'études d'océanographie et de biologie marine de Roscoff (CNRS-Université Paris 6) et par d'autres équipes de recherche françaises et étrangères. Ces travaux lèvent le voile sur la biologie de ces minuscules microorganismes qui prolifèrent jusque dans les régions les plus pauvres de l'océan.

Publicité

Ils montrent que, malgré un génome quasi minimal, ce qui les distingue des cyanobactéries d'eau douce, ces microorganismes sont parfaitement adaptés à leur environnement marin. Les résultats de ces recherches sont publiés dans deux articles qui paraissent simultanément le 13 août 2003 sur le site internet de Proceedings of the National Academy of Sciences of the U.S.A (PNAS) et sur celui de Nature.

Les zones centrales des océans, longtemps considérées comme des déserts biologiques, sont en fait peuplées d'organismes minuscules appelés le picoplancton et dont la taille n'excède pas 2 à 3 micromètres. Beaucoup de ces organismes sont photosynthétiques, c'est à dire qu'ils sont capables de capturer le gaz carbonique de l'atmosphère et de fabriquer de l'oxygène en utilisant l'énergie du soleil. Parmi ceux-ci, les organismes de loin les plus abondants (>95 % en nombre de cellules) sont les " cyanobactéries ", bactéries nommées parfois abusivement " algues bleues ". Deux genres principaux de cyanobactéries existent dans le picoplancton marin : Prochlorococcus et Synechococcus.


Avec une taille moyenne de 0,6 micromètre, Prochlorococcus est le plus petit microorganisme photosynthétique connu à ce jour, mais aussi le plus abondant. Il se caractérise par une taille de génome particulièrement réduite (1,75 millions de paires de bases soit environ 1/2000ème du génome humain) et une compaction remarquable de l'information génétique (environ 1 900 gènes, à comparer aux quelques 30 000 gènes du génome humain). Plusieurs éléments permettent de supposer que la petitesse de son génome ne serait pas une caractéristique ancestrale, mais liée à son évolution " récente " orientée vers une réduction de la taille génomique des cellules. Pourquoi et comment ce phénomène se produit-il ? Une taille cellulaire réduite est favorable à la survie dans les zones peu éclairées (faible diffusion de la lumière) et permet aussi d'optimiser la ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2003-08-13 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: genomes souches cyanobacteries sequences


Publicité

En savoir plus