Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-12-17
Actualité médicale

Tags: conservation alimentaire -  estomac -  manchot - 
La remarquable conservation alimentaire de l'estomac du manchot - Actualité médicale
La remarquable conservation alimentaire de l'estomac du manchot

Cécile Thouzeau, chercheuse au Centre d'Ecologie et de Physiologie Energétiques (CEPE, CNRS) vient, en collaboration avec d'autres chercheurs Strasbourgeois, de mettre en évidence une partie des mécanismes qui pourraient expliquer l'incroyable capacité de conservation alimentaire que possède l'estomac des manchots royaux. Les chercheurs ont découvert que la nourriture efficacement conservée contenait des substances antimicrobiennes qui interviendraient dans le processus de conservation alimentaire.

Publicité

Ils ont notamment isolé et identifié un nouveau peptide antimicrobien sécrété par le manchot : la « sphéniscine ». Ces résultats pourraient déboucher sur des applications technologiques, notamment dans le domaine de l'amélioration des techniques de conservation agroalimentaires, mais aussi dans le domaine biomédical. Ces travaux publiés le 19 décembre 2003 dans « Journal of Biological Chemistry » sont déjà disponibles en ligne à l'adresse : Consulter le site web

La vie des manchots royaux sur l'Ile de la Possession dans l'Archipel de Crozet (Terres Australes et Antarctiques Françaises, TAAF) est caractérisée par l'alternance de séjours à terre, où ils jeûnent pour muer et assurer les différentes tâches associées à la reproduction (incubation, élevage du poussin), et de périodes durant lesquelles ils disparaissent en mer pour s'alimenter. Chez cette espèce, mâle et femelle alternent pour assurer l'incubation mais c'est généralement le mâle qui assure les dernières semaines de l'incubation, la femelle revenant au moment de l'éclosion pour nourrir le poussin. La nourriture des manchots est essentiellement composée de myctophidés (appelés communément poissons lanternes) et c'est au niveau du Front Polaire(1) qu'ils trouvent les plus grandes biomasses de ces poissons. Certaines années, le Front Polaire se déplace encore plus au sud entraînant une augmentation d'une dizaine de jours de la durée des voyages alimentaires des manchots royaux, ce qui pourrait mettre en péril la survie du poussin en cas de retard dans le retour de mer de la femelle.

Des chercheurs du CEPE ont découvert il y a quelques années que le mâle du manchot royal qui revient avec de la nourriture dans son estomac (lorsqu'il retourne à la colonie pour assurer la dernière période de l'incubation, soit 2 à 3 semaines) est capable de conserver dans son estomac la nourriture sans la digérer, tandis qu'il jeûne et ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2003-12-17 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: conservation alimentaire estomac manchot


Publicité

En savoir plus