Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-04-10
Actualité médicale

Tags: equipe -  dirigee -  McGill -  decouvre -  indice -  risque -  familial -  associe -  cancer -  sein - 
Équipe dirigée par McGill découvre un nouvel indice sur le risque familial associé au cancer du sein - Actualité médicale
Équipe dirigée par McGill découvre un nouvel indice sur le risque familial associé au cancer du sein

10 avril 2007 - Cette découverte pourrait aider à cibler les médicaments à l'intention des individus porteurs du gène mutant

Publicité

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par le professeur William Foulkes, directeur du Programme de génétique du cancer de l'Université McGill, a fait un lien entre une mutation génétique particulière et un accroissement des risques de cancer du sein. Réalisée après plus d'une décennie de recherches auprès de familles montréalaises présentant un taux particulièrement élevé de cancer du sein, la découverte fait l'objet d'une publication dans les Proceedings of the National Academy of Science (PNAS).
Le professeur Foulkes et son équipe, dont Nora Wong, conseillère en génétique et Marc Tischkowitz, professeur adjoint et généticien médical au Centre du cancer Segal de l'Hôpital général juif, ont mis en évidence deux mutations du nouveau gène PALB2 connu pour prédisposer au cancer du sein comme étant associées à une " signature " particulière du cancer du sein. Cette découverte pourrait ouvrir de nouvelles voies pour identifier les porteurs d'une version mutée du gène PALB2 et pour traiter les femmes qui possèdent ces mutations avec des médicaments qui s'attaqueraient aux différentes facettes de cette nouvelle signature. " La porte avait déjà été ouverte avec la découverte du gène PALB2 et nous n'avons fait que réarranger les choses quelque peu ", déclare le professeur Foulkes.
Avec l'aide de collaborateurs de la Harvard's Dana Farber Cancer Institute (y compris le professeur Bing Xia, le premier à avoir identifié le gène PALB2, il y a un peu plus d'un an, le Breakthrough Breast Cancer (Institute of Cancer Research, Londres, R.-U) et le Netherlands Cancer Institute, Amsterdam, ils ont démontré que les deux mutations sont associées à un risque de cancer du sein plus élevé que prévu et qu'elles pourraient avoir des conséquences pour les autres porteurs de la version mutée du gène PALB2. De plus, contrairement à ce qui se passe avec la plupart des gènes ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-04-10 par
Source: Service des affaires universitaires - Université McGill Accéder à la source

Mots clés: equipe dirigee McGill decouvre indice risque familial associe cancer sein


Publicité

En savoir plus

Pour nous rejoindre:
Lisa Van Dusen
Université McGill
514-884-1587