Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-10-25
Actualité médicale

Tags: etude -  universites -  McGill -  Cornell -  depistage -  traitement -  precoces -  accentuent -  sensiblement -  survie -  cancer -  poumon - 
Selon une étude des universités McGill et Cornell, dépistage et traitement précoces accentuent sensiblement la survie au cancer du poumon - Actualité médicale
Selon une étude des universités McGill et Cornell, dépistage et traitement précoces accentuent sensiblement la survie au cancer du poumon

25 octobre 2006 - Un programme international résolument novateur dirigé par un chercheur de l'Université McGill montre qu'un dépistage adéquat suivi d'un traitement précoce pourrait réduire considérablement le nombre de décès attribuables au cancer du poumon.

Publicité

Le Dr Olli S. Miettinen, professeur au département d'épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail, et au département de médecine de la Faculté de médecine de McGill, a amorcé la recherche il y 13 ans avec des collègues du Collège médical Weill de l'Université Cornell à New York, à la suite du plan de son étude qui différencie, pour la première fois, les éléments de diagnostic et de pronostic dans une recherche sur le dépistage.
Les résultats, publiés dans la livraison du 26 octobre du New England Journal of Medicine, indiquent qu'il est possible de dépister le premier stade du cancer du poumon chez environ 85 % des patients qui passent un examen annuel de TDM (tomodensitométrie ou TACO), et qu'un traitement chirurgical effectué au bon moment est curatif dans quelque 92 % de ces cas.
" Ces diagnostics de stade I constituaient des cas de cancer réel ", souligne le Dr Miettinen. " Tous les cas ont été confirmés par un groupe d'éminents spécialistes en pathologie pulmonaire; 95 % des lésions étaient déjà invasives; et les huit patients qui ont refusé une chirurgie sont décédés en l'espace de cinq ans. "
L'étude d'origine a mené au Programme international d'action précoce contre le cancer du poumon (I-ELCAP). Cette collaboration entre 38 établissements situés dans sept pays forme le programme de recherche le plus important et le plus exhaustif sur les questions entourant le dépistage par TDM du cancer du poumon. Les travaux ont bénéficié de nombreuses subventions privées et publiques, notamment de l'Institut national du cancer (NCI) des États-Unis et de la Société américaine du cancer (ACS).
Le cancer du poumon demeure la cause première de mortalité par cancer au Canada, tant chez l'homme que la femme. Le taux de létalité associé au cancer du ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-10-25 par
Source: Service des affaires universitaires - Université McGill Accéder à la source

Mots clés: etude universites McGill Cornell depistage traitement precoces accentuent sensiblement survie cancer poumon


Publicité

En savoir plus

Pour nous rejoindre:
Allison Flynn
Université McGill
514-398-7698