Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-06-29
Actualité médicale

Tags: recherches -  publiee -  aujourd -  hui -  prestigieuse -  revue -  Nature -  presentent -  angle -  different -  evolution -  parole -  humains - 
De nouvelles recherches publiée aujourd'hui dans la prestigieuse revue Nature présentent sous un angle différent l'évolution de la parole chez les humains - Actualité médicale
De nouvelles recherches publiée aujourd'hui dans la prestigieuse revue Nature présentent sous un angle différent l'évolution de la parole chez les humains

29 juin 2005 - Une étude, publiée aujourd'hui dans la prestigieuse revue Nature et faisant état des recherches du Dr Michael Petrides et de ses collègues de l'Institut neurologique de Montréal (INM) de l'Université McGill, remet en question les opinions actuelles selon lesquelles le développement de la parole résulte de nouvelles structures qui ont évolué dans le cerveau humain.

Publicité

Dr Petrides et ses collègues ont mis en lumière une région distincte du cerveau qui contrôle les mouvements de la mâchoire chez les singes macaques et qui est comparable à l'aire de Broca - la région du cerveau humain qui est le centre moteur de la parole. Cette découverte est importante, car elle donne à penser que cette région du cerveau a évolué à l'origine pour accomplir un contrôle d'ordre supérieur de la bouche et de la mâchoire, et qu'au fur et à mesure de l'évolution des humains, cette région en est arrivée à contrôler les mouvements nécessaires à la parole.
" Notre étude montre que les singes non linguistiques possèdent une aire comparable à l'aire de Broca - elle est située dans la même région et a les mêmes caractéristiques anatomiques que l'aire de Broca dans le cerveau humain ", a expliqué Dr Michael Petrides, coordinateur de l'Unité de neurosciences cognitives à l'INM et professeur au département de neurologie et de neurochirurgie de l'Université McGill.
Les chercheurs ont effectué des analyses microscopiques quantitatives de la cytoarchitecture de la région d'intérêt et une stimulation électrophysiologique et un enregistrement de cette région. La stimulation électrique de cette région chez un singe suscitait des réactions motrices orales et faciales, telles que des séquences de mouvements de mâchoires de même que des réactions respiratoires. De plus, l'aire de Broca est reliée avec une région du cerveau située immédiatement devant elle qui est associée à la récupération de l'information dans la mémoire.
" Ces connexions nous donnent à penser que l'aire de Broca est dans une position unique pour utiliser l'information concernant les expériences passées qui est stockée dans la mémoire au service d'actes de communication ", explique Dr Petrides. " Autrement dit, l'aire de Broca peut avoir évolué à l'origine comme une ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2005-06-29 par
Source: Service des affaires universitaires - Université McGill Accéder à la source

Mots clés: recherches publiee aujourd hui prestigieuse revue Nature presentent angle different evolution parole humains


Publicité

En savoir plus

0000-00-00




: Sur le même thème...