Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-09-30
Actualité médicale

Tags: douleurs -  neuropathiques -  souffrances -  obscures -  elle -  occasionnent - 
Les douleurs neuropathiques et les souffrances obscures qu'elle occasionnent - Actualité médicale
Les douleurs neuropathiques et les souffrances obscures qu'elle occasionnent

30 septembre 2002 - Le docteur Gary Bennett cherche à démêler leurs mystères

Publicité

Imaginez une douleur si atroce qu'aucun mot ne puisse la décrire et que les docteurs n'arrivent pas à l'expliquer. Une douleur qui en fait risque de s'aggraver avec le temps. Il est tragique que certains êtres n'aient pas à imaginer ces douleurs, mais les ressentent, ce qui rend leur vie littéralement infernale. Les douleurs neuropathiques, comme on les appelle, sont depuis longtemps au coeur des recherches du docteur Gary Bennett, professeur au département d'anesthésie, qui occupe également un poste de professeur à la faculté de médecine dentaire et qui est directeur de recherche au Centre de la douleur de l'Université McGill à l'Hôpital général de Montréal du CUSM (Centre universitaire de santé McGill).
Fondamentalement, on peut décrire les douleurs neuropathiques comme un dysfonctionnement du système nerveux qui survient généralement après une lésion des nerfs ou de certaines régions de la moelle épinière ou du cerveau. Le docteur Bennett étudie les causes probables de ce type de douleur et recherche des médicaments qui pourraient contribuer à soulager cet état. Un exemple convaincant de douleur neuropathique est " l'algo-hallucinose ", qui est une douleur ressentie par les amputés dans leur membre absent. Les diabétiques, les victimes de lésions d'un nerf attribuables au zona (forme de varicelle des adultes), et même les sujets qui suivent certains traitements médicamenteux peuvent éprouver diverses formes de douleurs neuropathiques.
Ces douleurs atroces peuvent souvent devenir chroniques, et aucun analgésique ne permet de les soulager. À ce qu'il paraît, plus un sujet attend longtemps pour se faire soigner, plus la douleur est difficile à maîtriser. " Les douleurs neuropathiques ne se comportent pas comme les douleurs ordinaires - elles ne réagissent pas à des médicaments comme l'aspirine, et elles réagissent très mal ou pas du tout à des opiacés encore plus forts comme la morphine ", déclare ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2002-09-30 par
Source: Service des affaires universitaires - Université McGill Accéder à la source

Mots clés: douleurs neuropathiques souffrances obscures elle occasionnent


Publicité

En savoir plus

Pour nous rejoindre:
Christine Zeindler
Coordonnatrice des communications
Centre universitaire de santé McGill
514-934-1934 Ext. 36419
Source:
Kate Williams
Directrice
Service des affaires universitaires
514-398-6747




: Sur le même thème...