Publicité
Accueil > Actualité médicale > Pédiatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-05-06
Actualité médicale

Tags: bebe -  bobo - 
Quand bébé a bobo - Actualité médicale
Quand bébé a bobo

6 mai 2002 - Celeste Johnston étudie la douleur chez les nourrissons.

Publicité

Pourquoi les bébés pleurent-ils? Ont-ils faim, sont-ils fatigués ou d'humeur maussade ou ressentent-ils de la douleur? Difficile à dire - non seulement pour les parents, mais aussi pour les pédiatres et les infirmières d'expérience. Celeste Johnston, professeur et directrice adjointe de la recherche à l'École de sciences infirmières de McGill, cherche à savoir comment faire la distinction entre les pleurs de tous les jours et les gémissements de douleur. Elle tente également de comprendre ce qu'il faut faire pour soulager la douleur des poupons.
"Mes travaux visent à trouver des moyens sûrs de soulager la douleur chez les nourrissons", explique Celeste Johnston. Elle s'intéresse en particulier à la douleur chez les enfants nés avant terme. Les prématurés peuvent être plus sensibles à la douleur que les autres bébés, car leur mécanisme d'adaptation n'est pas entièrement développé. Les petits patients de Celeste Johnston n'ont pas encore atteint le terme de leur développement foetal et doivent souvent rester un certain temps aux soins intensifs. "Pensez-y: à cet âge, l'enfant est censé être bien à l'abri dans le ventre de sa mère et il se retrouve dans un milieu bruyant et très hostile." Immatures sur le plan du développement, les prématurés présentent souvent une hypersensibilité à la douleur. Un prélèvement sanguin dans le talon, par exemple, peut être extrêmement douloureux pour ces enfants.
Celeste Johnston et son équipe examinent diverses façons de soulager la douleur chez les prématurés. Elles ont notamment constaté que la douleur liée à certaines interventions pouvait être atténuée par la méthode kangourou, qui consiste à placer l'enfant, peau nue, sur la poitrine nue de sa mère. Ce contact entre la peau du bébé et celle de sa mère semble sécuriser l'enfant. "Cette position est réconfortante pour les prématurés. En favorisant cet état de calme et de stabilité physiologique ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2002-05-06 par
Source: Service des affaires universitaires - Université McGill Accéder à la source

Mots clés: bebe bobo


Publicité

En savoir plus

Pour nous rejoindre:
Dr Celeste Johnston
Professeure et directrice adjointe de la recherche
L'École de sciences infirmières
514-398-4157
Source:
Kate Williams
Directrice
Service des affaires universitaires
514-398-6747
Gaia Remerowski
Organisation pour la chimie et la société
514-398-6238