Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-07-01
Actualité médicale

Tags: evolution -  levures - 
Décrypter les secrets de l'évolution : l'exemple des levures. - Actualité médicale
Décrypter les secrets de l'évolution : l'exemple des levures.

Un groupement de laboratoires français, nommé Génolevures, publie dans Nature du 1er juillet 2004 (1) l'analyse de la séquence de quatre nouvelles espèces de levures. La distance évolutive couverte par ces différentes levures est au moins aussi vaste que celle qui s'étend des invertébrés marins à l'homme, en passant par les poissons. L'analyse des cartes chromosomiques, de l'évolution des familles de gènes (et donc de protéines) et des redondances génomiques révèle les mécanismes complexes d'évolution de ces différentes espèces de levure.

Publicité

Cette étude de génomique comparative a été dirigée par Bernard Dujon (Institut Pasteur-CNRS) et Jean-Luc Souciet (CNRS-Université Louis Pasteur), coordinateur de Génolevures. Réalisée pour la première fois sur les levures, cette analyse est exemplaire des progrès permis par la génomique pour comprendre la diversité et l'évolution du monde vivant, bien au-delà de ce micro-organisme unicellulaire.

L'histoire des organismes vivants est portée, de génération en génération, par le génome. Les progrès récents du séquençage des génomes nous permettent maintenant, en comparant des organismes différents, de connaître la nature des traces laissées par l'évolution. Ces informations nous éclairent sur les grandes étapes de l'évolution et sur les principaux mécanismes mis en jeu. Or, la multiplicité des évènements qui ont eu lieu dans les lignées ayant évolué séparément pendant des millions d'années tend à ne laisser dans les génomes que des traces superposées, déformées et largement effacées, rendant ainsi leur identification rapidement délicate si l'on ne dispose pas d'un choix d'organismes appropriés pour effectuer les comparaisons. Parmi les bactéries, dont les génomes sont petits et très compacts, on dispose maintenant d'un grand nombre de séquences (en augmentation rapide) qui permettent de développer une génomique comparative riche de conclusions importantes. Malheureusement, ces conclusions sont difficilement transposables aux Eucaryotes (plantes, champignons, algues et animaux dont l'homme), pour lesquels les données sont beaucoup plus fragmentaires dues aux tailles parfois considérables de leurs génomes.

Un groupe de laboratoires français (coordonnés sous la désignation Génolevures) a choisi de s'intéresser aux levures pour examiner ces questions. Quatre nouvelles espèces de levures ont été entièrement séquencées et leurs séquences comparées entre elles et avec la séquence du génome de Saccharomyces cerevisiae, levure modèle des généticiens, dont la séquence a été publiée en 1996, grâce à une collaboration internationale qui impliquait à l'époque plus d'une centaine de laboratoires ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 2004-07-01 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: evolution levures


Publicité

En savoir plus