Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

0000-00-00
Actualité médicale

Tags: Depistage -  systematique -  cancer -  colorectal - 
Dépistage systématique du cancer colorectal - Actualité médicale
Dépistage systématique du cancer colorectal

Le dépistage du cancer colo-rectal représente l’un des enjeux les plus importants de l’oncologie, selon les spécialistes de la Société Européenne d’Oncologie Médicale réunis en Congrès à Nice. La prévalence de la maladie est très importante, cette dernière étant à l’origine de près de 200 000 décès par an en Europe. Il est donc urgent de mettre en place de nouvelles techniques de dépistage. La détection précoce du cancer colo-rectal est potentiellement indissociable d’une réduction spectaculaire de la mortalité liée à la maladie.

Publicité

“Il est particulièrement important de dépister les familles à risques dans lesquelles il y a eu des cas de cancer colo-rectal ou de polypes,” dit aujourd’hui (21 Octobre 2002) le Docteur Thierry André de l’Hôpital Tenon à Paris. “Si plusieurs membres d’une famille ont eu un cancer du colon ou du rectum ou encore des polypes, il faut absolument pratiquer des contrôles au sein de cette famille.”

Les techniques actuelles pour détecter un cancer, la colonoscopie ou la sigmoïdoscopie, sont efficaces au plan individuel mais elles sont trop chères, et ont de plus un taux élevé de complications secondaires liées à la nature des techniques, pour être appliquées à l’ensemble de la population. Le Dr. André invite toute personne ayant remarqué des symptômes tels que du sang dans les selles, une douleur ou un inconfort dans l’abdomen ou encore des modifications du transit “à consulter un gastro-entérologue qui se prononcera sur l’utilité d’une colonoscopie”.

A la recherche d’un meilleur traitement, Dr. André a conduit une étude clinique sur plus de 900 patients souffrant de cancer du côlon en comparant traitement mensuel et traitement bimensuel au 5FU 5-fluoro-uracile)et à la leucovorine. Son équipe a mis en évidence qu’il n’y avait pas de différence significative dans les taux de survie et que la combinaison LV5FU2 était moins toxique que d’autres combinaisons de 5-FU et de leucovorine. “Notre étude n’est qu’un petit morceau du puzzle,” a-t-il conclu.

Article écrit le 0000-00-00 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Depistage systematique cancer colorectal


Publicité

En savoir plus

Abstract No 256

Au propos de la European Society for Medical Oncology (ESMO)

ESMO pense que tout patient ayant un cancer a droit au meilleur traitement possible dont on dispose. Etant donné que la médecine est concernée pour chaque aspect thérapeutique, il faut que les patients atteints de cancer soient traités pas des cancérologues médicaux qualifiés. ESMO est la première société européenne qui fournisse formation et directives aux oncologues pour une prise en charge optimale des malades. Depuis 1975, la Société a pris de l'extension et comporte maintenant des représentants de tous les pays européens et des six grandes régions géographiques du monde.

Pour plus d'informations s'adresser à :
Gracemarie Bricalli
ESMO Media Coordinator
Tel. 41-91-973-1911
Fax 41-91-973-1912
Mobile 41-79-778-5177
gracemarie@esmo.org

Elaine Snell
ESMO Public Relations
Tel. 44-207-738-0424
Fax 44-207-978-4494
Mobile 44-797-395-3794
elaine.snell@which.net

Ufficio stampa Congresso (18-21 Octobre 8.00 - 18.30, 22 Octobre 8.00 - 13.00)
Tel. 33-493-928-419
Fax 33-493-928-418
gracemarie@esmo.org
elaine.snell@which.net