Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-06-03
Actualité médicale

Tags: localisation -  tortues -  luth -  protection - 
La localisation des points de rencontre entre tortues luth et pêcheries :une stratégie innovante pour la mise en place de mesures de protection - Actualité médicale
La localisation des points de rencontre entre tortues luth et pêcheries :une stratégie innovante pour la mise en place de mesures de protection

La tortue luth, la plus impressionnante des tortues marines, est en danger quand elle croise les plates-formes de pêche, risquant la prise accidentelle par leurs filets et hameçons. Pour les tortues luth du Pacifique, l'identification de corridors de migration a ouvert des pistes de sauvegarde. Aujourd'hui, c'est la cartographie de leurs déplacements dans l'Atlantique, l'océan de leurs derniers grands sites de ponte, qui est complétée. Les travaux des chercheurs Jean-Yves Georges et Yvon Le Maho du Centre d'écologie et physiologie énergétiques (CEPE) du CNRS, associés à l'équipe d'océanographes de Philippe Gaspar du CLS[1] et Sandra Ferraroli[2] de WWF sont publiés dans la revue Nature du 3 juin.

Publicité

Alors que la population des tortues luth Dermochelys coriacea de l'océan Pacifique s'est effondrée au cours des trente dernières années, l'identification récente par les scientifiques de corridors de migration, zones géographiquement limitées, a fourni un élément clé pour sauvegarder ce grand reptile marin, inscrit sur la liste rouge des espèces menacées d'extinction. Des mesures de protection devenaient alors envisageables, en particulier en y réduisant les activités de pêche.

L'océan Atlantique abrite aujourd'hui les derniers grands sites de ponte de la tortue luth. La population nidifiant sur les plages en Guyane et au Surinam fait l'objet d'un programme de baguage depuis les années 1970. Certains de ces animaux ont été observés du Golfe du Mexique à Terre Neuve, et de la mer du Nord aux côtes occidentales d'Afrique Centrale, laissant penser que les tortues luth de Guyane se dispersent dans tout l'Atlantique Nord. Toutefois, ces déplacements en mer des tortues luth Atlantique, et leurs éventuels corridors de migration, n'avaient jusqu'à présent jamais été étudiés.

Grâce à des balises Argos posées sur une trentaine de tortues luth nidifiantes, les scientifiques français ont retracé leurs déplacements en mer pendant la saison de ponte au départ de la Guyane et du Surinam (2 à 3 mois aux alentours de juin), mais aussi pendant les migrations entre deux saisons de ponte (2 ou 3 ans pendant lesquels elles peuvent parcourir jusqu'à 30 000 km). Dans le cadre d'une interaction originale forte avec les sciences de l'Univers, les biologistes ont pu étudier ces déplacements en relation avec les conditions océanographiques afin de mieux comprendre la nature des interactions possibles entre les tortues et les activités de pêche.

Les résultats obtenus montrent que pendant la saison de ponte, les tortues luth restent sur le plateau continental mais se concentrent au large du fleuve Maroni, frontière entre ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2004-06-03 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: localisation tortues luth protection


Publicité

En savoir plus