Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

0000-00-00
Actualité médicale

Tags: ADN -  mort -  alimente -  vie -  oceans - 
L’ADN « mort » alimente la vie dans les océans - Actualité médicale
L’ADN « mort » alimente la vie dans les océans

D’après les scientifiques, l’ADN d’organismes morts fournit une source importante de nutriments pour les microbes habitant au fond de l’océan.

Publicité

L’ADN ne figurant plus dans les membranes cellulaires fournit 4 pour cent du carbone, 7 pour cent de l’azote, et 47 pour cent du phosphore utilisé par les microbes habitant au fond de l’océan, d’après les calculs d’un groupe de chercheurs italiens. Lorsque les microbes ne nourrissent de cet ADN extracellulaire, ils produisent tout de suite d’autre phosphore, voulant dire qu’ils convertissent le phosphore dans une forme inorganique qui peut ensuite être utilisée par les phytoplanctons et d’autres organismes possédant un système photosynthétique habitant à la surface ou près de la surface de l’océan. L’ADN est une molécule riche en phosphore – 10 pour cent en poids – mais le rôle de l’ADN dans le cyclage du phosphore a largement été ignoré, peut-être parce que l’ADN est généralement considéré comme matériel organique, ont annoncé les auteurs. D’après eux, plus de 90 pour cent de l’ADN dans les sédiments au fond de l’océan serait extracellulaire et représente le plus grand réservoir d’ADN dans les océans.

Article écrit le 0000-00-00 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: ADN mort alimente vie oceans


Publicité

En savoir plus

Pour commander, citer l’article no 5 : “Extracellular DNA Plays a Key Role in Deep-Sea Ecosystem Functioning,” par A. Dell’Anno et R. Danovaro à la Polytechnic University of Marche à Ancona (Italie).




: Sur le même thème...