Publicité
Accueil > Actualité médicale > Psychiatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

0000-00-00
Actualité médicale

Tags: Composantes -  genetiques -  liees -  schizophrenie - 
Composantes génétiques liées à la schizophrénie  - Actualité médicale
Composantes génétiques liées à la schizophrénie

Une nouvelle étude montre comment le gène DISC1, déjà parmi les quelques gènes qui rendraient les gens susceptibles à la schizophrénie, fonctionne dans le corps d’une façon qui pourrait contribuer à la maladie.

Publicité

La schizophrénie et d’autres troubles de l’humeur connexes proviennent, pense-t-on, d’une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux, mais les chercheurs ont eu de la difficulté à identifier les gènes particuliers impliqués dans ces maladies. De plus, même si le DISC1 a été lié à la schizophrénie, la fonction de sa protéine codée n’a pas été claire. J. Kirsty Millar et ses collègues au Royaume-Uni présentent maintenant des preuves génétiques et biochimiques qui suggèrent que la protéine DISC1 interagit avec une enzyme appelée PDE4B, qui à son tour affecte l’activité de la molécule de signalisation cAMP. Ce système de signalisation a été déjà impliqué dans l’apprentissage, la mémoire et l’humeur dans le contexte d’autres systèmes expérimentaux, ce qui appuie l’idée que des modifications au système peuvent contribuer à la schizophrénie. Dans une Perspective correspondante, on fait remarquer que ces découvertes pourraient aider à clarifier la relation entre la schizophrénie et d’autres troubles de l’humeur, menant possiblement à de nouvelles stratégies thérapeutiques. Cependant, l’article note également qu’il faudra effectuer plus de recherches pour déterminer si ces stratégies sont possibles.

Article écrit le 0000-00-00 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Composantes genetiques liees schizophrenie


Publicité

En savoir plus

Pour commander, citer l’article no 17 : “SIC1 and PDE4B Are Interacting Genetic Factors in Schizophrenia That Regulate cAMP Signaling,” par J.K. Millar, B.S. Pickard, S. Mackie, R. James, S. Christie, S.R. Buchanan, M.P. Malloy, J.E. Chubb, P.A. Thomson, D.H.R. Blackwood, W.J. Muir et D.J. Porteous à l’University of Edinburgh à Édimbourg (Royaume-Uni); E. Huston, G.S. Baillie, E.V. Hill et M.D. Houslay à l’University of Glasgow à Glasgow (Royaume-Uni); N.J. Brandon, L.M. Camargo et P.J. Whiting à Merck Sharp and Dohme Ltd. (MSD) à Essex (Royaume-Uni); J.-C. Rain à Hybrigenics S.A. à Paris (France); W.J. Muir et D.H.R. Blackwood au Royal Edimburgh Hospital à Édimbourg (Royaume- Uni).

Pour commander, citer l’article no 4 : “Two Genes, PDE4 and DISC1, May Link Schizophrenia and Affective Disorder,” par A. Sawa et S.H. Snyder à la Johns Hopkins University à Baltimore (Maryland); S.H. Snyder à la Johns Hopkins University Medical School à Baltimore (Maryland).