Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

0000-00-00
Actualité médicale

Tags: rendre -  souris -  stressees -  sociables - 
Comment rendre les souris stressées plus sociables - Actualité médicale
Comment rendre les souris stressées plus sociables

Des souris qui sont continuellement agressées ou stressées peuvent développer des changements comportementaux et moléculaires à long terme dans la partie du cerveau impliqué dans la mémoire et dans l’émotion, d’après un groupe de chercheurs.

Publicité

Olivier Berton et ses collègues ont aussi trouvé que le facteur neurotrophique BDNF, qui est normalement actif dans le cerveau, doit être présent dans les régions dopaminergiques pour que les souris stressées deviennent antisociales envers les autres souris. D’après les chercheurs, les résultats servent à identifier un rôle essentiel pour le BDNF dans le traitement de changements neuraux et comportementaux à long terme causés par des situations stressantes, et pourraient aider dans l’étude de condition humaines comme la dépression à long terme et l’état de stress post-traumatique, où le retrait social est un symptôme commun. Pendant 10 jours, les chercheurs ont subi les rongeurs à des périodes quotidiennes de défaite sociale aux mains de souris agressives, ce qui a mené les animaux stressés à éviter les autres souris. Les chercheurs ont trouvé que l’élimination du BDNF dans la voie dopaminergique mésolimbique a produit le même résultat que donner aux souris stressées une dose continue d’un antidépresseur pour surmonter leurs tendances antisociales. Des mesures de profils génétiques dans le cerveau ont démontré un chevauchement considérable dans les voies moléculaires pour les antidépresseurs et pour le blocage du BDNF.

Article écrit le 0000-00-00 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: rendre souris stressees sociables


Publicité

En savoir plus

Pour commander, citer l’article no 25 : “Essential Role of BDNF in the Mesolimbic Dopamine Pathway in Social Defeat Stress,” par O. Berton, C.A. McClung, V. Krishnan, W. Renthal, S.J. Russo, D. Graham, N.M. Tsankova, L.M. Monteggia, D.W. Self et E.J Nestler au University of Texas Southwestern Medical Center à Dallas (Texas); M. Rios à la Tufts University School of Medicine à Boston (Massachusetts); R.J. Dileone à la Yale University School of Medicine à New Haven (Connecticut); C.A. Bolanos à la Florida State University à Tallahassee (Floride).




: Sur le même thème...