Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

0000-00-00
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  Canadiens -  Americains -  trouvent -  gene -  cible -  proteger -  maladie -  crohn -  colite -  ulcereuse - 
Des chercheurs Canadiens et Américains trouvent un gène cible qui pourrait protéger contre la maladie de crohn et la colite ulcéreuse - Actualité médicale
Des chercheurs Canadiens et Américains trouvent un gène cible qui pourrait protéger contre la maladie de crohn et la colite ulcéreuse

Cette découverte suscite l’espoir d’un traitement mieux ciblé à des millions de personnes atteintes de maladies inflammatoires de l'intestin.

Publicité

Montréal, le 26 octobre 2006 – La découverte d’un facteur de risque génétique des maladies inflammatoires de l’intestin (MII) par un consortium de six chercheurs en génétique a été annoncée dans Science Express, la publication en ligne du journal Science. Selon un des chercheurs principaux, le Dr John D. Rioux, directeur du Laboratoire de génétique et médecine génomique en inflammation à l’Institut de Cardiologie de Montréal : « Cette découverte peut conduire à un changement de paradigme dans notre façon de penser en nous amenant à parler de génétique de la santé au lieu de génétique des maladies, plus particulièrement en ce qui concerne la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse ». Cette découverte est attribuable, en partie, au travail des gastroentérologues du consortium québécois de chercheurs en génétique dirigé par le Dr Rioux et le Dr Alain Bitton du Centre de santé de l’Université McGill.

Les maladies inflammatoires de l'intestin, ou MII, désignent deux maladies analogues mais différentes, portant les noms de maladie de Crohn et de colite ulcéreuse. Ces maladies touchent le système digestif et provoquent l'inflammation des tissus intestinaux qui forment des abcès et saignent facilement. Les symptômes associés aux MII se manifestent généralement par des douleurs abdominales, des crampes, de la fatigue et de la diarrhée.

La maladie de Crohn peut s'attaquer à toutes les parties du tube digestif, de la bouche à l'anus. Cette maladie ne peut se guérir grâce à la prise de médicaments ou à des interventions chirurgicales, mais ces mesures peuvent en soulager les symptômes.

Au Canada, on estime que 170 000 hommes et femmes souffrent d'une MII. La plupart des gens sont diagnostiqués entre l'âge de 15 et 25 ans ou de 45 et 55 ans. Les MII sont très difficiles à accepter pour les enfants et ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 0000-00-00 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: chercheurs Canadiens Americains trouvent gene cible proteger maladie crohn colite ulcereuse


Publicité

En savoir plus

Titre du rapport :

A Genome-wide Association Study Identifies IL23R as an Inflammatory Bowel Disease Gene. (Une étude d’association pangénomique identifie l’IL23R comme gène des maladies inflammatoires de l’intestin.)
Pour accéder à la liste complète des auteurs de l’étude et à leurs affiliations respectives, prière de visiter le http://www.sciencemag.org/sciencexpress/recent.

À propos de l’Institut de Cardiologie de Montréal

Fondé en 1954, l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) vise constamment les plus hauts standards d’excellence dans le domaine cardiovasculaire par son leadership en prévention, en soins ultraspécialisés, en formation des professionnels, en recherche clinique et fondamentale et en évaluation des nouvelles technologies. Il est affilié à l’Université de Montréal et ses résultats cliniques sont parmi les meilleurs au monde.
Le Centre de recherche de l’ICM a officiellement ouvert ses portes en 1976. Depuis sa création, il a réalisé des progrès considérables. À l’heure actuelle, il compte environ 450 employés, étudiants et chercheurs. L’ICM se démarque tout spécialement par le juste équilibre entre sa recherche fondamentale, sa recherche clinique et ses soins cliniques. Ses recherches portent principalement sur les maladies vasculaires, la fonction du myocarde et l’électrophysiologie. Elles s’intéressent aussi à la génomique (notamment la pharmacogénomique), aux biomarqueurs et à la cardiologie préventive. Pour en connaître d’avantage sur l’Institut, veuillez visiter notre site Web à l’adresse www.icm-mhi.org.




: Sur le même thème...