Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

0000-00-00
Actualité médicale

Tags: typhoïde -  ancienne -  maladie -  cachee - 
La typhoïde, ancienne maladie cachée - Actualité médicale
La typhoïde, ancienne maladie cachée

Une étude internationale sur la diversité génétique de plus d’une centaine de souches de la bactérie responsable de la fièvre typhoïde révèle l’histoire évolutionnaire de cette maladie et suggère qu’une souche résistante aux antibiotiques, d’origine asiatique, serait en train de se déplacer vers l’Afrique.

Publicité

Philippe Roumagnac et ses collègues annoncent que Salmonella typhi, la bactérie qui affecte principalement les populations pauvres de l’hémisphère sud, s’est cachée depuis des milliers d’années dans un petit nombre de personnes asymptomatiques. Ce micro-organisme a réussi à évader la sélection naturelle, évoluant très lentement suivant un processus appelé « évolution neutre ». De temps en temps, le micro-organisme cause des épidémies aiguës et, ensuite, évolue rapidement sous l’influence de la sélection naturelle. L’emploi d’antibiotiques fluoroquinolones a mené au développement de souches pharmacorésistantes, bien que celles-ci n’aient pas encore remplacé les souches pharmacosensibles. Les auteurs annoncent qu’une souche spécifique d’Asie, résistante à plusieurs types d’antibiotiques, vient de paraître en Afrique.

Article écrit le 0000-00-00 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: typhoïde ancienne maladie cachee


Publicité

En savoir plus

Article no 15 : “Evolutionary History of Salmonella Typhi,” par P. Roumagnac et M. Achtman au Max-Planck-Institut für Infektionsbiologie à Berlin (Allemagne); F-X. Weill et S. Brisse à l’Institut Pasteur à Paris (France); C. Dolecek et J. Farrar à l’Oxford University Clinical Research Unit à Ho Chi Minh City, Vietnam; S. Baker et G. Dougan à The Wellcome Trust Sanger Institute in Cambridge, UK; N.T. Chinh à l’Hospital for Tropical Diseases à Hô-Chi-Minh-Ville (Viêt Nam); T.A.H. Le à l’Institut National d’Hygiène et d’Épidémiologie à Hanoï (Viêt Nam); C.J. Acosta à l’International Vaccine Institute à Séoul (Corée du Sud) et à GlaxoSmithKline à King of Prussia (Pennsylvanie).




: Sur le même thème...