Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

0000-00-00
Actualité médicale

Tags: etude -  souris -  eclairer -  effets -  cannabis - 
Une étude chez la souris pourrait nous éclairer sur les effets du cannabis - Actualité médicale
Une étude chez la souris pourrait nous éclairer sur les effets du cannabis

De nouvelles recherches à partir de cultures cellulaires et de souris montrent comment des composés « cannabinoïdes » naturels étroitement apparentés à ceux trouvés dans la marijuana ou hashish perturbent le développement du cerveau.

Publicité

Ces résultats pourraient être une explication cellulaire à des études antérieures chez l'animal qui suggéraient que la consommation de marijuana au cours de la gestation pouvait causer des déficits cognitifs permanents à la progéniture. Les endocannabinoïdes suppriment des signaux envoyés par les neurones matures mais l'on ne savait pas encore exactement comment ils agissaient sur le cerveau en développement. Grâce à des expériences faites sur des cellules de grenouille en culture et des souris adultes, Paul Berghuis et ses collègues ont trouvé que les endocannabinoïdes guidaient les prolongements des neurones, les axones, durant leur croissance, ce qui aide à l'établissement des connexions entre neurones. Cette étape n'a lieu que secondairement chez les neurones corticaux, après qu'ils aient migré à partir des zones relativement éloignées qui contiennent leurs cellules progénitrices. Le THC (tétrahydrocannabinol) du cannabis active les mêmes récepteurs que ceux des endocannabinoïdes et les auteurs estiment que la consommation de cannabis par la mère pourrait affecter la régulation naturelle par les endocannabinoïdes du développement du cerveau.

Article écrit le 0000-00-00 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: etude souris eclairer effets cannabis


Publicité

En savoir plus

Article n°23 : « Hardwiring the Brain: Endocannabinoids Shape Neuronal Connectivity » par P. Berghuis, J. Mulder, A. Canty et T. Harkany du Karolinska Institutet à Stockholm, Suède ; A.M. Rajnicek et R.A. Ross de l'Université d'Aberdeen à Aberdeen, Écosse, UK ; Y.M. Morozov et P. Rakic de la Yale University School of Medicine à New Haven, CT ; G.M. Urbán et I. Katona de l'Académie Hongroise des Sciences à Budapest, Hongrie ; K. Monory, G. Marsicano et B. Lutz de l'Université Johannes Gutenberg de Mayence à Mayence, Allemagne ; M. Matteoli de l'Univeristé de Milan à Milan, Italie ; A.J. Irving de l'Université de Dundee à Dundee, Écosse, UK ; Y. Yanagawa de la Gunma University Graduate School of Medicine à Maebashi, Japon ; K. Mackie de l'Université de Washington à Seattle, WA ; G. Marsicano de l'INSERM Avenir à Bordeaux, France ; K. Mackie de l'Indiana University à Bloomington, IN.




: Sur le même thème...