Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-09-15
Actualité médicale

Tags: bacteries -  sources chaudes - 
Des bactéries de sources chaudes dans le lac sous-glaciaire de Vostok. - Actualité médicale
Des bactéries de sources chaudes dans le lac sous-glaciaire de Vostok.

Des chercheurs du CNRS [1], associés à des chercheurs russes, ont identifié des traces d'ADN de bactéries de sources chaudes dans les glaces qui emprisonnent le plus grand lac sous-glaciaire de l'Antarctique, le lac Vostok. L'équipe de glacio-biologistes suggère que des colonies bactériennes, adaptées à la vie dans des conditions extrêmes, sont présentes dans des failles du socle rocheux entourant le lac Vostok. Les bactéries seraient éjectées dans le lac et emprisonnées dans la glace lors d'événements sismiques. Cette hypothèse et les techniques d'analyse développées sont applicables à la recherche de vie extra-terrestre.

Publicité

Des chercheurs du CNRS [1], associés à des chercheurs russes, ont identifié des traces d'ADN de bactéries de sources chaudes dans les glaces qui emprisonnent le plus grand lac sous-glaciaire de l'Antarctique, le lac Vostok. L'équipe de glacio-biologistes suggère que des colonies bactériennes, adaptées à la vie dans des conditions extrêmes, sont présentes dans des failles du socle rocheux entourant le lac Vostok. Les bactéries seraient éjectées dans le lac et emprisonnées dans la glace lors d'événements sismiques. Cette hypothèse et les techniques d'analyse développées sont applicables à la recherche de vie extra-terrestre.




Les lacs sous-glaciaires découverts en Antarctique sous la calotte polaire sont isolés de notre environnement par une carapace de glace de plus de 4000 m d'épaisseur. Privés de lumière et très pauvres en matière organique, ils représentent des milieux extrêmes. Le lac sous glaciaire de Vostok, localisé sous la station russe qui lui a donné son nom, est grand comme la Corse et profond de plus de 1200 m. Sans doute existait-il déjà dans le rift profond (plus de 1000 m au-dessous du niveau de la mer) avant son confinement par la glaciation de l'Antarctique commencée il y a 35 millions d'années environ.



Un forage de 3623 m dans la glace, réalisé pour les études des climats passés par une collaboration internationale (Russie – France - USA), a pénétré de 85 mètres dans la glace formée par le regel du lac (voir figure). Sous Vostok, il existe 220 m de glaces de regel (appelées glaces d'accrétion) qui se sont collées sous le glacier qui flotte. Le forage a été arrêté à 130 m de l'interface liquide. Ces 85 mètres de glace de lac ouvrent une fenêtre inespérée sur ce milieu inconnu, et les chercheurs de trois nations les ont étudiés pour leur contenu biologique.



La ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2004-09-15 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: bacteries sources chaudes


Publicité

En savoir plus