Publicité
Accueil > Droit et Santé > Déontologie, Ethique médicale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-10-24
Droit et Santé

Tags:
EXPERTISE JUDICIAIRE POUR RETOMBEES... RADIOACTIVES  - Droit et Santé
EXPERTISE JUDICIAIRE POUR RETOMBEES... RADIOACTIVES

" Comparer les mesures de la radioactivité effectuées par les autorités françaises après le passage du nuage de Tchernobyl avec les données effectivement communiquées à l'opinion publique". C'est en résumé le libellé de l’information judiciaire ouverte par le Parquet de Paris pour atteinte involontaire à l’intégrité des personnes suite à une plainte déposée par 200 malades atteints de cancer de la thyroïde qui auraient, selon eux, un lien avec le passage du nuage de Tchnernobyl.

Publicité

Le juge d’instruction en charge du dossier, Mme Bertella-Geoffroy, ( voir JAC 21) a ordonné une expertise comparative entre les mesures de radioactivité effectuées par les autorités françaises et les données communiquées à l’époque à l’opinion publique.

Voilà encore une application concrète du droit de plus en plus affirmé de savoir.

On rappellera dans le même ordre d’idée que la CRIIRAD ( Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la Radioactivité) vient de publier un atlas des contaminations radioactives consécutives à Tchnernobyl (contamination radioactive : Atlas France et Europe, CRiIRAD et André Paris, Editions Yves Michel, janvier 2002).

Par ailleurs, dans une interview à Libération , Yves Cochet, Ministre de l’Environnement a estimé qu’en 1986 il n’y avait pas eu de transparence. Fort de ce constat, le gouvernement a lui aussi décidé de créer un groupe de travail sur les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl en France. Cette annonce a été faite par un communiqué commun des Ministères de l’Environnement et de la Santé. Le groupe sera composé d’experts de l’Administration et des Associations ainsi que d’experts étrangers “ ayant eu à réaliser ce type de travail ”. Le groupe d’experts sera présidé par le Professeur André Aurengo, Chef du service de médecine nucléaire de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris.

Article écrit le 2007-10-24 par Claude Lienhard, professeur des universités, directeur du Cerdacc
Source: http://www.jac.cerdacc.uha.fr/jac - Copyright: Cerdacc - La reproduction ou l'utilisation sous quelque forme que ce soit de nos articles ou informations est autorisée sous réserve de faire figurer leur origine.Accéder à la source


Publicité

En savoir plus