Publicité
Accueil > Droit et Santé > Déontologie, Ethique médicale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-10-24
Droit et Santé

Tags:
BACILLE DU CHARBON: Conduite à tenir en cas de réception d'une enveloppe ou d'un colis
BACILLE DU CHARBON: Conduite à tenir en cas de réception d'une enveloppe ou d'un colis "suspects"

A la suite des nombreuses alertes survenues en France en raison de la présence d’une poudre " suspecte " dans des courriers, le Ministère de l'Education nationale, sous la signature de Béatrice Gille, directrice des personnels administratifs, techniques et d'encadrement a diffusé un message destiné à préciser les modalités d'intervention en cas de réception d'une enveloppe ou d'un colis suspect. Le JAC se fait volontiers le relais de ce message.

Publicité

A ce jour, les poudres suspectes qui ont été analysées en France et en Europe ne contiennent aucune trace de bacille du charbon. Toutefois, compte-tenu des cas de charbon survenus aux Etats-Unis dans ce contexte, des recommandations sont émises pour prévenir toute modalité de transmission de bacilles, par contact ou inhalation, de ces poudres.
Ces recommandations sont les suivantes :

1. Si la présence de poudre est suspectée " au toucher " à travers une enveloppe :
· ne pas ouvrir l’enveloppe,
· prévenir les pompiers ou les services de police ou de gendarmerie (téléphone 17 ou 18).

2. Si de la poudre est découverte lors de l’ouverture de l’enveloppe, ou parce qu’elle s’échappe d’une enveloppe encore fermée, il faut :
· reposer immédiatement la lettre,
· ne plus la manipuler,
· la recouvrir avec précaution,
· fermer les ouvertures de la pièce afin d’éviter tout courant d’air,
· arrêter les systèmes de climatisation et de ventilation,
· toutes les personnes présentes dans la pièce doivent quitter celle-ci sans délai,
· fermer la pièce à clé afin que personne ne puisse y pénétrer,
· prévenir les pompiers ou les services de police ou de gendarmerie (téléphone 17 ou 18).

3. Les personnes qui ont eu un contact cutané avec la poudre doivent impérativement se laver les mains (ou toute autre partie du corps concernée, visage et cheveux notamment) très soigneusement avec du savon.

4. Les personnes qui ont été en contact avec la poudre suspecte ou qui étaient présentes dans la pièce au moment de la découverte de la poudre doivent se signaler auprès des services intervenants, qui les orienteront, le cas échéant, vers une prise en charge médicale.
Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de l’application du principe de précaution.

En cas de découverte d’une enveloppe ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-10-24 par Cerdacc - Direction Générale de la santé
Source: http://www.jac.cerdacc.uha.fr/jac - Copyright: Cerdacc - La reproduction ou l'utilisation sous quelque forme que ce soit de nos articles ou informations est autorisée sous réserve de faire figurer leur origine.Accéder à la source


Publicité

En savoir plus