Publicité
Accueil > Droit et Santé > Déontologie, Ethique médicale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-11-06
Droit et Santé

Tags:
POURQUOI UNE ASSISTANCE PSYCHOLOGIQUE APRES UNE CATASTROPHE OU UN ACCIDENT FAISANT DE NOMBREUX DECES?  - Droit et Santé
POURQUOI UNE ASSISTANCE PSYCHOLOGIQUE APRES UNE CATASTROPHE OU UN ACCIDENT FAISANT DE NOMBREUX DECES?

Depuis une petite dizaine d’années, en France, les secours d’urgence ne se limitent plus aux soins physiques et à la réanimation des survivants, mais s’accompagnent d’une prise en compte des «blessures psychologiques» provoquées par la brutalité de la confrontation de ces rescapés au risque de mourir ou à la vision de la mort, subie par les témoins

Publicité

L’expérience des militaires, reprise et affinée lors de catastrophes civiles (naturelles, attentats , etc) a permis de démontrer l’intérêt de proposer aux victimes directes bien sûr, mais aussi aux témoins présents sur les lieux et aux proches, une assistance psychologique mise en œuvre sur place dans les premières heures suivant le drame.

Toutes ces personnes peuvent avoir subi un état de «choc émotionnel» pouvant laisser des traces plus ou moins durables dans leur psychisme et troubler parfois gravement leur vie quotidienne ultérieure.

À l'épreuve de l'effroi et de l'horreur …

Le processus traumatique est issu de la confrontation brutale à la mort et à l'éclatement de tous les repères qui assuraient le sentiment de sécurité de l'individu. Cette menace extérieure et intérieure provoque ce qu'on appelle "l'effraction traumatique" en débordant par les impressions sensorielles intenses et violentes (images, bruits, cris, odeurs) les moyens de défense psychologiques habituels de l'individu. Ainsi l'image de l'horreur s'incruste à l'intérieur de la victime et exerce ses effets nocifs.

-Certains, traversent cette épreuve en développant des réactions de stress qui les aideront à se soustraire au danger et n’auront pas de séquelles à long terme, ils en seront quitte au fond pour une grande frayeur.

-Pour d’autres à l’opposé, l’effroi de la confrontation à une horreur trop proche et trop réelle déborde leur possibilités d’adaptation, ils sont dans un état de stupeur, ou au contraire s’agitent sans but, inconscients du danger ou encore répètent des actes automatiques totalement incongrus dans la situation.

Pourtant à ce stade initial, rien ne permet d’affirmer qui parmi eux souffrira de troubles psychologiques ni quelle sera leur gravité

La victime dans une inhumaine solitude …

La recherche et l’expérience montrent seulement qu’une prise en charge précoce des sujets choqués, par des professionnels formés à ce type d’accueil de ...

Page suivante (2 / 8)

Article écrit le 2007-11-06 par Souad Hariki, psychologue , coordinatrice de la CUMP 68
Source: http://www.jac.cerdacc.uha.fr/jac - Copyright: Cerdacc - La reproduction ou l'utilisation sous quelque forme que ce soit de nos articles ou informations est autorisée sous réserve de faire figurer leur origine.Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Bibliographies
- Anzieu, D: " Le moi peau", Ed: Dunod 1993
- Altounian, J: " La survivance", Ed: Dunod 2000
- Bettelheim. B: "Survivre", Ed: Laffont 1984
- Crocq, L:" Les traumatismes de guerre", Ed: Odile Jacob 1999
- DE Clercq, M., Lebigot, F.: "Les traumatismes psychiques", Ed :Masson 2001
- Dayan, M: "Trauma et devenir psychique", Ed : Puf 1995
- Fedida, P: " Les bienfaits de la dépression", Ed Odile Jacob 2001
- Vitry, M.:" L'écoute des bléssures invisibles", Ed: L'harmattan 2002
- Nouvelle Revue de Psychanalyse N° 9, "Le dedans et le dehors", Gallimard
- Revue Française de Psychanalyse, " La douleur et la souffrance psychique" L V 4 1991