Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-03
Actualité médicale

Tags: Identifier -  patients -  haut -  risque -  remplacement -  total -  hanche - 
Identifier les patients à haut risque pour le remplacement total de la hanche - Actualité médicale
Identifier les patients à haut risque pour le remplacement total de la hanche

L’ostéoarthrite (OA) de la hanche est un problème grandissant qui continuera à s’imposer à mesure du vieillissement de la population. Des études antérieures avaient déjà rendu compte des facteurs de risque de développement de l’OA, mais peu avaient examiné ceux qui pouvaient la pronostiquer. Une nouvelle étude, publiée dans l’édition de décembre de Arthritis Care & Research (http://www.interscience.wiley.com/journal/arthritiscare), a examiné des patients souffrant d’une douleur à la hanche afin de déterminer l’évolution de leur pathologie et d’observer combien parmi eux avaient dû subir un remplacement total de la hanche (RTH) plusieurs années plus tard.

Publicité

Dirigée par Sita M.A. Bierma-Zeinstra et Annet M. Lievense de l’Erasmus Medical Center, à Rotterdam, aux Pays-Bas, l’étude a porté sur 227 patients qui avaient consulté leurs médecins généralistes pour une douleur à la hanche. Les patients furent interrogés sur la gravité de leur douleur à la hanche et sur leur état de santé général, subirent une visite médicale, une radiographie de la région pelvienne et des spectrogrammes de la hanche. Trois ans plus tard, ces mêmes patients firent l’objet d’une consultation de suivi au cours de laquelle ils furent chacun interrogés sur l'évolution de leur douleur à la hanche et sur la réalisation ou non d'un RTH. De plus, leur OA fut évaluée en utilisant l’Indice Ostéoarthritique WOMAC. Trois autres années plus tard, une nouvelle consultation de suivi fut organisée, cette fois en utilisant un questionnaire envoyé aux patients.

Les résultats indiquèrent que, trois ans plus tard, 12% des patients avaient subi un RTH du fait d'une douleur grave et/ou d’un handicap dû à l’OA de la hanche. Six ans après, ce nombre était passé à 36%. De plus, de 3 à 5% des autres patients souffraient d’une douleur grave ou d’un handicap lié à cette pathologie. Il fut observé qu’un âge minimum de 60 ans, une raideur matinale, une douleur à l’aine, une gêne à l’extension et une rotation douloureuse de la hanche étaient autant de facteurs associés à un risque élevé de subir un RTH.

Les chercheurs ont observé que même si de précédentes analyses de leurs données n’avaient indiqué aucune relation entre l'âge et l'évolution de la douleur à la hanche, la nouvelle étude l'avait quant à elle établie. « La différence peut être attribuée au recours à la chirurgie : si un patient est relativement jeune, les médecins ont tendance à retarder l’acte ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-12-03 par "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com
Source: "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Identifier patients haut risque remplacement total hanche


Publicité

En savoir plus

Article:
“Prognosis of Hip Pain in General Practice: A Prospective Followup Study,” Annet M. Lievense, Bart W. Koes, Jan A.N. Verhaar, Arthur M. Bohnen, Sita M.A. Bierma-Zeinstra, Arthritis Care & Research, December 2007.




: Sur le même thème...