Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-12-06
Actualité médicale

Tags: Grace -  nanotechnologie -  chercheurs -  UCLA -  decouvrent -  cellules -  cancereuses -  beaucoup -  fragiles -  cellules -  normales - 
Grace à la nanotechnologie, les chercheurs d’UCLA découvrent que les cellules cancéreuses sont beaucoup plus fragiles que les cellules normales - Actualité médicale
Grace à la nanotechnologie, les chercheurs d’UCLA découvrent que les cellules cancéreuses sont beaucoup plus fragiles que les cellules normales

Cette méthode pourrait s’avérer être un nouvel outil pour diagnostiquer le cancer.

Publicité

Une équipe multidisciplinaire de scientifiques de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) sont parvenus à différencier entre les cellules cancéreuses métastatiques et les cellules normales, à partir d’échantillons de patients, en faisant usage de la nanotechnologie de pointe pour mesurer la fragilité des cellules.

L’étude, publiée le 2 décembre 2007 dans la version en ligne du journal “Nature Nanotechnology”, est bien la première à travers laquelle les chercheurs sont parvenus à extraire des cellules vivantes de patients atteints du cancer et d’utiliser la nanotechnologie afin de les analyser et de différencier les cellules cancéreuses des cellules normales. Les mesures de la nano science pourraient fournir une potentielle nouvelle méthode pour détecter le cancer, surtout pour les cellules des liquides contenus dans les cavités du corps, avec lesquelles l’usage des méthodes actuelles de diagnostique constitue un véritable défi. Cette méthode permettrait aussi de personnaliser les traitements des patients.

Quand le cancer devient métastatique ou envahit d’autres organes, les cellules malades doivent voyager à travers le corps. Etant donné que les cellules doivent entrer dans le sang et se frayer un chemin à travers des espaces anatomiques étroits, les cellules cancéreuses sont beaucoup plus flexibles ou délicates que les cellules normales. Ces cellules cancéreuses envahissantes et propagées peuvent aboutir à la formation de liquides dans les cavités du corps, tel que le thorax et l’abdomen. Toutefois, la formation de liquides chez les patients n’implique pas toujours la présence de cellules cancéreuses. Si les liquides pouvaient être testés de manière plus rapide et précise afin de détecter un cancer, les cancérologues auraient pu mieux déterminer l’agressivité du traitement à administrer ou si un traitement est nécessaire.

Dans cette étude, les chercheurs ont recueilli du liquide des cavités thoraciques de patients atteints de cancers du poumon, du sein et ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 2007-12-06 par University of California - Los Angeles - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitalier
Source: University of California - Los Angeles - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Grace nanotechnologie chercheurs UCLA decouvrent cellules cancereuses beaucoup fragiles cellules normales


Publicité

En savoir plus

The study was a collaboration between the California NanoSystems Institute, the Jonsson Cancer Center and the Departments of Chemistry and Biochemistry and Pathology and Laboratory Medicine. In addition to Rao, Gimzewski and Cross, the research team included Yu-Sheng Jin.
UCLA's Jonsson Comprehensive Cancer Center comprises about 235 researchers and clinicians engaged in disease research, prevention, detection, control, treatment and education. One of the nation's largest comprehensive cancer centers, the Jonsson center is dedicated to promoting research and translating basic science into leading-edge clinical studies. In July 2007, the Jonsson Cancer Center was named the best cancer center in California by U.S. News & World Report, a ranking it has held for eight consecutive years. For more information on the Jonsson Cancer Center, visit our web site at www.cancer.mednet.ucla.edu.
The California NanoSystems Institute is a multidisciplinary research center at UCLA whose mission is to encourage university–industry collaboration and to enable the rapid commercialization of discoveries in nanosystems. CNSI members include some of the world’s preeminent scientists, and the work conducted at the institute represents world-class expertise in five targeted areas of nanosystems-related research: renewable energy, environmental nanotechnology and nanotoxicology, nanobiotechnology and biomaterials, nanomechanical and nanofluidic systems, and nanoelectronics, photonics and architectonics. For additional information, visit www.cnsi.ucla.edu.