Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-06
Actualité médicale

Tags: cellules souches -  embryonnaires -  humaines -  tissu -  osseux -  derive -  guerit -  lesions -  importantes -  crane - 
Les cellules souches embryonnaires humaines : le tissu osseux dérivé guérit des lésions importantes du crâne - Actualité médicale
Les cellules souches embryonnaires humaines : le tissu osseux dérivé guérit des lésions importantes du crâne

Selon la présentation de la 47e réunion annuelle de l’American Society for Cell Biology. Il existe des souris à Baltimore dont le crâne a été complété par des tissus osseux issus de cellules souches embryonnaires humaines (hESCs).

Publicité

La guérison de défectuosités de taille importante (défectuosités qui n’auraient pu guérir d’elles-mêmes) situées sur un os intramembranaire, le type d’os plat qui forme le crâne, est une vive démonstration des nouvelles technologies conçues par les chercheurs à l’Université John Hopkins afin d’utiliser les hESCs pour la régénération des tissus.

A l’aide de cellules souches mésenchymateuses isolées des hESCs, l’équipe de Hopkins les a dirigées vers la régénération de l’os en utilisant des « échafaudages », de minuscules plateformes tridimensionnelles formées à l’aide de biomatériaux.

Il s’est avéré que le contexte physique influence grandement le sort de la cellule. Nathaniel S. Hwang, Jennifer Elisseeff et leurs collègues ont démontré qu’en modifiant les matériaux de l’échafaudage, ils pourraient transférer les cellules souches mésenchymateuses dans n’importe quelle voie ostéogénique du corps : intramembranaire, développant le crâne, la mâchoire et la clavicule ; ou endochondral, bâtissant les « longs » os et induit la formation initiale du cartilage, qui est transformé ensuite en os par minéralisation.

Les cellules souches mésenchymateuses élevées sur un échafaudage en polymère biodégradable ont suivi le lignage endochondral. Les cellules élevées sur un échafaudage en polymère biodégradable et d’un minéral dur et grumeleux appelé hydroxyapatite ont été transférées du côté intramembranaire.

Les échafaudages en biomatériaux fournissent un cadre tridimensionnel sur lequel les cellules peuvent proliférer et différer, sécréter des matrices extracellulaire et former des tissus fonctionnels, indique Hwang. De plus, leur composition bien connue permet aux chercheurs de caractériser les signaux microenvironnementaux extracellulaires qui transmettent les spécifications du lignage.

La promesse de cellules souches embryonnaires pluripotentes destinées à la médecine régénérative dépend du développement de telles techniques de contrôle. Laissées à elles-mêmes, les hESCs en culture se différencient sauvagement, formant une population de cellules de types mixtes, qui ne sont pas d’une ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-12-06 par Wellcome Trust - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com
Source: Wellcome Trust - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: cellules souches embryonnaires humaines tissu osseux derive guerit lesions importantes crane


Publicité

En savoir plus

Paper titled, Biomaterials-directed In Vivo Commitment of Mesenchymal Cells Derived from Human Embryonic Stem Cells, will be presented at 1:30 to 3 p.m., Sunday, Dec. 2.




: Sur le même thème...