Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-07
Actualité médicale

Tags: Giardia -  perd -  emprise -  tissus -  intestinaux -  choc -  tonique - 
Le Giardia perd son emprise sur les tissus intestinaux après un 'choc tonique' - Actualité médicale
Le Giardia perd son emprise sur les tissus intestinaux après un 'choc tonique'

De nouvelles façons de faire lâcher prise au parasite.

Publicité

Washington, D.C. -- Principalement connu en Amérique pour être la hantise des randonneurs, le parasite monocellulaire intestinal Giardia lamblia est la principale cause de maladies diarrhéiques dans le monde, provoquant environ 100 millions d’infections par an. Ce parasite colonise l'intestin grêle en s’attachant à la frange de microvillus qui borde les cellules intestinales.

Mais on ne sait toujours pas précisément comme le Giardia s’y agrippe. Lors de l’assemblée annuelle de l’American Society for Cell Biology, les chercheurs de l’Université de Californie, Berkeley, ont apporté la preuve que le Giardia utilise une sorte de “ventouse” osmotique à laquelle il se pend, découverte qui pourrait faire de cet agrippement la cible des nouveaux traitements des infections par le Giardia.

La pression osmotique est mesurée en termes de tonicité, la différence de concentration d’une substance en solution sur les faces opposées d’une membrane semiperméable. C’est une force puissante de l’univers biologique, strictement régulée dans l’organisme humain. Toutefois, la tonicité fluctue dans l’intestin grêle lors du jeûne et après un repas.

A l’aide d'un microscope vidéo, les chercheurs ont observé la façon dont Giardia s'attachait à différentes surfaces en situations de faible et de forte tonicité. Les chercheurs ont observé que le Giardia se détachait rapidement en réponse à la diminution et à l’augmentation de la tonicité, mais que ce parasité était capable de s’adapter à une nouvelle tonicité en quelques minutes seulement.

Mais les expériences réalisées sur le Giardia agrippé aux monocouches des celulles épithéliales intestinales humaines ont révélé qu’un fort pourcentage des parasites pouvait être contraint de se détacher lorsqu’ils étaient exposés à un modèle temporellement défini de 'choc tonique' fort et faible.

Les chercheurs estiment que la susceptibilité du Giardia ainsi agrippé aux changements de tonicité peut être liée à une structure cellulaire inhabituelle du parasite appelée disque ventral. ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-12-07 par American Society for Cell Biology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com
Source: American Society for Cell Biology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Giardia perd emprise tissus intestinaux choc tonique


Publicité

En savoir plus

Paper, The Parasite Giardia lamblia Uses an Osmotic Mechanism of Attachment, will be presented at 12 noon to 1:30 p.m., Monday, Dec. 3.




: Sur le même thème...