Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-10
Actualité médicale

Tags: etude -  revele -  niveau -  forme -  physique -  teneur -  graisses -  organisme -  etre -  facteur -  previsionnel -  fiable -  matiere -  longevite -  personnes -  agees - 
Une étude révèle que le niveau de forme physique, et non la teneur en graisses de l’organisme, peut être le facteur prévisionnel le plus fiable en matière de longévité des personnes âgées - Actualité médicale
Une étude révèle que le niveau de forme physique, et non la teneur en graisses de l’organisme, peut être le facteur prévisionnel le plus fiable en matière de longévité des personnes âgées

Les adultes de plus de 60 ans ayant une bonne forme cardiorespiratoire vivent plus longtemps que les autres, quelle que soit la teneur en graisses de leur organisme. Telle est la conclusion d’une étude publiée dans l’édition du 5 décembre du JAMA.

Publicité

Des études antérieures avaient apporté la preuve que l’obésité et l’inactivité physique étaient chacune responsable d’un risque plus élevé de décès chez les adultes d’âge moyen. On ne sait pas si cette affirmation est également vraie pour les personnes âgées, selon les informations de fond de cet article.

Xuemei Sui, M.D., de la University of South Carolina, Columbia, et ses confrères ont étudié les liens entre la forme cardiorespiratoire, diverses mesures cliniques de l'adiposité (graisse dans l'organisme) et le décès chez les femmes et hommes âgés. Cette étude a porté sur 2 603 adultes de plus de 60 ans (âge moyen, 64,4 ans ; 19,8% de femmes) recrutés dans le cadre de l’Etude Longitudinale Aerobics Center et qui avaient subi un bilan médical complet entre 1979 et 2001. La forme physique a été évaluée par un exercice de marche sur tapis roulant et l’adiposité par le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC), le tour de taille et la teneur en graisses de l’organisme. Une mauvaise forme physique fut définie comme le dernier cinquième de la durée du test de marche sur tapis roulant adaptée à chaque sexe. 450 décès eurent lieu pendant la période de suivi moyenne de 12 mois.

Les chercheurs constatèrent que les personnes décédées étaient plus jeunes, en moins bonne forme physique et présentaient davantage de facteurs de risque cardiovasculaire que les survivants. Toutefois, aucune différence notable ne fut observée dans les mesures d’adiposité.

Les participants des groupes en meilleure forme physique étaient pour la plupart moins susceptibles de présenter des facteurs de risque de maladie cardiovasculaire tels que l’hypertension, le diabète ou un taux de cholestérol élevé. Les participants en bonne forme connurent un taux de décès inférieur à celui des participants en moins bonne forme dans chaque strate d’adiposité, à l’exception de ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-12-10 par JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com
Source: JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: etude revele niveau forme physique teneur graisses organisme etre facteur previsionnel fiable matiere longevite personnes agees


Publicité

En savoir plus

JAMA. 2007;298(21):2507-2516




: Sur le même thème...