Publicité
Accueil > Actualité médicale > Hématologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-11
Actualité médicale

Tags: traitements -  sante -  mentale -  prolongent -  vie -  patients -  ages -  souffrant -  diabete -  depression - 
Les traitements de santé mentale prolongent la vie des patients âgés souffrant de diabète et de dépression  - Actualité médicale
Les traitements de santé mentale prolongent la vie des patients âgés souffrant de diabète et de dépression

La première étude à examiner la relation entre le diabète, la dépression et la mortalité.

Publicité

PHILADELPHIE – Des chercheurs à l’University of Pennsylvania School of Medicine révèlent que les personnes âgées souffrant de diabète et de dépression ont 2 fois plus de chance de survivre sur une période de 5 ans, leur dépression étant soignée, que les patients atteints de dépression ou de diabète et ne recevant pas de soins. La première étude à examiner la relation entre le diabète et la mortalité au cours d’un essai d’intervention sur la dépression apparaitra dans l’édition de décembre de Diabetes Care.

“La dépression est commune parmi les personnes souffrant de diabète et cause des problèmes concernant la prise de médicaments, l’adhérence à un régime alimentaire et aboutit à une qualité de vie généralement réduite, » estime l’auteur principal, Docteur Hillary R. Bogner, MSCE, Professeur Assistant, Department of Family Practice and Community Medicine à Penn.

L’essai contrôlé randomisé mené dans plusieurs sites a été dirigé dans 20 cliniques de soins de santé primaires à New York City, en Philadelphie, et à Pittsburgh. 584 participants au total, de 60 à 94 ans, furent identifiés grâce à un filtre à dépression, et 123 de ces participants, présentèrent un passé de diabétiques. Les cliniques furent affectées au hasard aux soins habituels ou à des interventions de gestion des soins de la dépression, impliquant un gérant des soins de la dépression travaillant avec un prestataire de soins primaires afin de recommander des traitements pour la dépression et d’assister les patients dans leur adhésion au traitement.

Durant le suivi, 110 patients souffrant de dépression décédèrent. Les personnes âgées atteintes de dépression ou de diabète présentes dans des cliniques affectées de manière randomisée à la gestion des soins de la dépression, avaient plus de chance d’être encore en vie au terme de la période de suivi de 5 ans que ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-12-11 par University of Pennsylvania School of Medicine - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHosp
Source: University of Pennsylvania School of Medicine - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: traitements sante mentale prolongent vie patients ages souffrant diabete depression


Publicité

En savoir plus

Additional study authors include Knashawn H. Morales, ScD, Center for Clinical Epidemiology and Biostatistics, University of Pennsylvania School of Medicine; Edward P. Post, MD, PhD, VA Health Services Research and Development & National Serious Mental Illness Treatment Research and Evaluation Center, Ann Arbor, MI, Department of Internal Medicine, University of Michigan; and Martha L. Bruce, PhD, MPH, Department of Psychiatry, Weill Medical College of Cornell University, White Plains, NY.
This study was funded by the National Institute of Mental Health.

PENN Medicine is a $3.5 billion enterprise dedicated to the related missions of medical education, biomedical research, and excellence in patient care. PENN Medicine consists of the University of Pennsylvania School of Medicine (founded in 1765 as the nation's first medical school) and the University of Pennsylvania Health System.

Penn's School of Medicine is currently ranked #3 in the nation in U.S.News & World Report's survey of top research-oriented medical schools; and, according to most recent data from the National Institutes of Health, received over $379 million in NIH research funds in the 2006 fiscal year. Supporting 1,400 fulltime faculty and 700 students, the School of Medicine is recognized worldwide for its superior education and training of the next generation of physician-scientists and leaders of academic medicine.

The University of Pennsylvania Health System includes three hospitals — its flagship hospital, the Hospital of the University of Pennsylvania, rated one of the nation’s “Honor Roll” hospitals by U.S.News & World Report; Pennsylvania Hospital, the nation's first hospital; and Penn Presbyterian Medical Center — a faculty practice plan; a primary-care provider network; two multispecialty satellite facilities; and home care and hospice.