Publicité
Accueil > Actualité médicale > Psychiatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-21
Actualité médicale

Tags: Existe-t-il -  composant -  developpemental -  risque -  depression - 
Existe-t-il un composant développemental dans le risque de dépression ? - Actualité médicale
Existe-t-il un composant développemental dans le risque de dépression ?

Philadelphie, PA, 10 décembre 2007 – Les psychiatres restent divisés quant à savoir comment définir et classifier les troubles de l’humeur et de l’anxiété, qui sont les troubles mentaux les plus courants. Dans le monde entier, des comités évaluent la façon de définir au mieux la nature en ses points d'anxiété en vue de rédiger le cinquième version du Diagnostic and Statistical Manual (DSM-V), "l'étalon or" des livres de référence des psychiatres.

Publicité

Ce n’est que récemment que le processus de précision du système diagnostic a été nourri par des données longitudinales de grande qualité. Une nouvelle étude importante de ce type a été publiée dans l’édition du 1er décembre de la revue Biological Psychiatry.

Ian Colman, Docteur en Médecine et premier auteur, observe, “Les systèmes de classification en psychiatrie n’ont que très rarement considéré la nature des symptômes de la dépression et de l’anxiété sur la durée ; toutefois, les recherches réalisées sur les trajectoires de l’alcoolisme et des comportement antisociaux prouvent que la prise en compte des symptômes sur la durée peut contribuer à mieux faire comprendre les tenants et les aboutissants de ces troubles.” Colman et ses confrères de l’Université de Cambridge, en Angleterre, et du Medical Research Council National Survey of Health and Development (aujourd’hui le MRC Unit for Lifelong Health and Ageing), faisant appel à des idées fondamentales sur l'évolution des origines des maladies mentales courantes, en utilisant des techniques statistiques pour traiter d'énormes quantités d'informations longitudinales et en menant l'une des plus longues études de cohorte du monde, ont pu analyser ces données sur une période de 40 jours en regroupant les patients selon leurs symptômes d’anxiété et de dépression.

Les chercheurs ont pu identifier six évolutions de santé mentale - des patients présentant des symptômes récurrents graves à ceux en bonne santé mentale, avec d'autres patients entre ces deux états. Le Docteur Colman ajoute, “L’utilité de caractériser les patients en fonction de leur vécu au fil du temps est apparu évidente lorsque nous avons étudié les marqueurs du développement précoce et que nous avons observé que les patients dont la santé mentale se dégradait au fil du temps étaient plus susceptibles d’avoir été de plus petits nourrissons et d’avoir franchi les étapes développementales plus ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-12-21 par Elsevier - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com
Source: Elsevier - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Existe-t-il composant developpemental risque depression


Publicité

En savoir plus

The article is “A Longitudinal Typology of Symptoms of Depression and Anxiety Over the Life Course” by Ian Colman, George B. Ploubidis, Michael E.J. Wadsworth, Peter B. Jones and Tim J. Croudace. Drs. Colman, Ploubidis, Jones, and Croudace are affiliated with the Department of Psychiatry, University of Cambridge, Cambridge, United Kingdom. Dr. Wadsworth is with the Medical Research Council National Survey of Health and Development, Department of Epidemiology and Public Health, University College London Medical School in London, United Kingdom. The article appears in Biological Psychiatry, Volume 62, Issue 11 (December 1, 2007), published by Elsevier.

About Biological Psychiatry

This international rapid-publication journal is the official journal of the Society of Biological Psychiatry. It covers a broad range of topics in psychiatric neuroscience and therapeutics. Both basic and clinical contributions are encouraged from all disciplines and research areas relevant to the pathophysiology and treatment of major neuropsychiatric disorders. Full-length and Brief Reports of novel results, Commentaries, Case Studies of unusual significance, and Correspondence and Comments judged to be of high impact to the field are published, particularly those addressing genetic and environmental risk factors, neural circuitry and neurochemistry, and important new therapeutic approaches. Concise Reviews and Editorials that focus on topics of current research and interest are also published rapidly.
Biological Psychiatry (www.sobp.org/journal) is ranked 4th out of the 95 Psychiatry titles and 16th out of 199 Neurosciences titles on the 2006 ISI Journal Citations Reports® published by Thomson Scientific.