Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-21
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  Southwestern -  rapportent -  medecins -  tentent -  ameliorer -  qualite -  sommeil -  services -  soins -  intensifs -  (SSI) - 
Les chercheurs du UT Southwestern rapportent que les médecins tentent d’améliorer la qualité du sommeil dans les services de soins intensifs (SSI) - Actualité médicale
Les chercheurs du UT Southwestern rapportent que les médecins tentent d’améliorer la qualité du sommeil dans les services de soins intensifs (SSI)

DALLAS – 10 déc. 2007 – Les types de sommeil chez les patients des services de soins intensifs sont si superficiels qu’ils ne passent pas par les étapes réparatrices du sommeil qui contribuent à la guérison. Telles sont les observations des médecins du UT Southwestern Medical Center.

Publicité

“Les protocoles de soins cliniques actuels privent systématiquement et gravement de sommeil les patients dans un état critique à un moment où le repos est peut-être le plus indispensable,” affirme le Docteur Randall Friese, professeur assistant dans le services des grands brûlés/traumatisés/soins intensifs du UT Southwestern et premier auteur d’une étude publiée aujourd’hui dansThe Journal of Trauma: Blessure, Infection et Soins Intensifs.

« Nous n’avons pas reconnu l’importance de prescrire du repos par le sommeil, » déclare le Docteur Friese, dont l’étude est l’une des premières à examiner les types de sommeil chez les patients ayant subi une intervention chirurgicale ou un traumatisme. « Les patients des SSI peuvent avoir l’air endormis mais ils ne dorment pas bien. Ils ne passent pas par les étapes réparatrices dont ils ont besoin. »

Le sommeil se déroule généralement la nuit par étapes cycliques successives. Le sommeil commence par étapes très superficielles. Elles sont suivies par d’autres étapes plus profondes, plus réparatrices, dont le sommeil à mouvement oculaire rapide (sommeil paradoxal). Bien que les chercheurs continuent à étudier ce qui se passe exactement dans le cerveau pendant le sommeil paradoxal, ils savent qu’il est indispensable au sommeil réparateur.

Le Docteur Friese a surveillé les caractéristiques du sommeil de 16 patients du SSI du Memorial Hospital ayant subi des blessures traumatiques ou des procédures chirurgicales intra-abdominales. Ces patients avaient été placés en SSI pendant deux à dix jours. Les patients souffrant de lésions cérébrales furent exclus de l’étude car ce type de lésion induit généralement des modèles de sommeil anormaux.

Après avoir surveillé les ondes cérébrales des patients à l’aide d’un lit spécialement équipé pendant 24 heures, le Docteur Friese a observé que les patients du SSI bénéficiaient d’un temps de sommeil acceptable, mais que ce sommeil était fragmenté et pour le moins anormal. ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-12-21 par UT Southwestern Medical Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com
Source: UT Southwestern Medical Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: chercheurs Southwestern rapportent medecins tentent ameliorer qualite sommeil services soins intensifs (SSI)


Publicité

En savoir plus

Other UT Southwestern researchers involved in the study were senior author Dr. Larry Gentillelo, professor of surgery; Dr. Heidi Frankel, professor of surgery; and Dara McBride, senior research nurse.




: Sur le même thème...