Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-21
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  OHSU -  Cancer -  Institute -  mettent -  point -  test -  therapie -  ciblee -  leucemie -  myeloïde -  aiguë - 
Les chercheurs de l’OHSU Cancer Institute mettent au point un test concernant une thérapie ciblée de la leucémie myéloïde aiguë - Actualité médicale
Les chercheurs de l’OHSU Cancer Institute mettent au point un test concernant une thérapie ciblée de la leucémie myéloïde aiguë

ATLANTA – Jeff Tyner, Ph.D., chercheur à l’Oregon Health & Science University Cancer Institute, a mis au point une méthode permettant d'identifier les protéines susceptibles de contribuer à une thérapie ciblée de la leucémie myéloïde aiguë grâce à un test dont les résultats ont été obtenus il y a à peine quatre jours.

Publicité

Ce test fonctionnel, dénommé RAPID, car il restitue rapidement les informations, est capable d’indiquer aux chercheurs les protéines de la famille des récepteurs à activité tyrosine kinase impliquées dans le cancer d’un patient individuel.

« Si l’on sait quelle protéine nourrit le cancer, il est possible de la cibler et de la stopper. Sachant cela, il peut être possible de mettre au point des médicaments ciblés personnalisés. Il peut également être possible d’identifier les mécanismes qui permettent de savoir pourquoi certains types de leucémie répondent bien à une thérapie et pourquoi d’autres n’y répondent pas. La vraie nouveauté de nos travaux tient au fait que nous avons réalisé ce test directement sur des patients. Cela nous rapproche un peu plus de la médecine clinique et personnalisée, » indique Tyner, médecin en hématologie/oncologie médicale de l’OSHU School of Medicine.

Cette étude revêt plusieurs aspects importants. En premier lieu, elle permet aux chercheurs de compiler plus rapidement une base de données des gènes mutants qui provoquent le cancer. Cela permettra d’établir un meilleur diagnostic à l’avenir, en utilisant la technologie de séquence ADN. En second lieu, il est possible que cette technologie puisse être adaptée pour une utilisation clinique directe aux fins de diagnostic. Ainsi, le dépistage RAPID pourrait être réalisé sur les cellules malignes d’un patient, et le médicament approprié pourrait alors être défini pour traiter ce patient. Ensuite, ce test peut être réalisé en quatre jours seulement, tandis que les technologies précédentes pouvaient mettre des mois, voire des années, à produire ces mêmes informations.

Tyner a réalisé cette découverte comme bon nombre de scientifiques procèdent : un test, une erreur, puis la réussite.

« Au départ, nous tentions de définir ces cibles par une séquence ADN à grande échelle, à la recherche de mutations. Cette stratégie ne fut pas aussi heureuse ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-12-21 par Oregon Health & Science University - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.co
Source: Oregon Health & Science University - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: chercheurs OHSU Cancer Institute mettent point test therapie ciblee leucemie myeloïde aiguë


Publicité

En savoir plus

Acute myeloid leukemia is a cancer characterized by the rapid proliferation of abnormal cells which accumulate in the bone marrow and interfere with the production of normal blood cells. This leukemia is the most common acute leukemia affecting adults, and its incidence increases with age. As an acute leukemia, AML progresses rapidly and is typically fatal within weeks or months if left untreated. About 9,000 deaths from AML will occur in the United States during 2007.

Other researchers include: Stephanie Willis, research associate, division of hematology and medical oncology, OHSU School of Medicine; Michael Deininger, M.D., Ph.D., assistant professor of medicine, division of hematology and medical oncology, OHSU School of Medicine; and Brian Druker, M.D., OHSU Cancer Institute Director, JELD-WEN Chair of Leukemia Research at the Oregon Health & Science University Cancer Institute, Howard Hughes Medical Institute Investigator and a member of the National Academy of Sciences.

OHSU has licensed some of the underlying technology used in this research to MolecularMD.

This research is abstract #208.

The OHSU Cancer Institute is the only National Cancer Institute-designated center between Sacramento and Seattle. It comprises some 120 clinical researchers, basic scientists and population scientists who work together to translate scientific discoveries into longer and better lives for Oregon's cancer patients. In the lab, basic scientists examine cancer cells and normal cells to uncover molecular abnormalities that cause the disease. This basic science informs more than 200 clinical trials conducted at the OHSU Cancer Institute.