Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-12-28
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  Stanford -  observent -  systeme -  immunitaire -  cibler -  synapses -  cerebrales - 
Les chercheurs de Stanford observent que le système immunitaire peut cibler certaines synapses cérébrales - Actualité médicale
Les chercheurs de Stanford observent que le système immunitaire peut cibler certaines synapses cérébrales

STANFORD, Calif. - Le cerveau d’un bébé a énormément de travail pour produire davantage de neutrons et établir ses connexions. Par la suite, le cerveau de l’enfant en développement commence à réduire le nombre de ces connexions jusqu’à devenir un cerveau d’adulte.

Publicité

Aujourd’hui, les chercheurs de la Stanford University School of Medicine ont découvert l’artiste qui se cache derrière ce processus de réduction : le système immunitaire.

La valeur de cette découverte va au-delà de la compréhension de la façon dont les connexions se tissent dans un cerveau normal, en développement. Cette observation pourrait également permettre d’expliquer certains troubles neurodégénératifs – par exemple, les glaucomes, la maladie d’Alzheimer et la sclérose en plaques – résultant de la perte d’un trop grand nombre de connexions neuronales, que l’on désigne sous le terme « synapse ».

Cette avancée, qui a des implications sur les médicaments qui pourraient stopper ou inverser ces pathologies, sera publiée dans l'édition du 14 décembre du journal Cell.

Il est notoire que la suppression de la synapse survient lors du développement normal du cerveau d’un enfant mais, jusqu’à présent, personne ne sait comment certaines synapses sont désignées pour être supprimées. « Nous avons percé le mystère historique du mécanisme par lequel les synapses en trop sont éliminées dans le cerveau en développement, » déclare le premier auteur de l'étude, Ben Barres, MD, Ph.D., professeur de neurobiologie.

L’équipe de Barres a découvert que le processus de sculptage cérébral était composé par un composant du système immunitaire appelé cascade du complément classique.

La cascade du complément est une partie de l’attaque multistratégique que lance le système immunitaire dans l’organisme lorsqu’il détecte un envahisseur étranger. Composé de plus de 20 petites protéines qui circulent normalement dans le sang sous leurs formes inactives, l’action du système du complément est déclenchée par un parasite invasif. La première protéine activée en active à son tour une seconde qui elle-même en active une troisième, et ainsi de suite sous l’effet domino, ce qui produit enfin la réponse d'une membrane d'attaque qui tue les cellules.
L’équipe de Barres a apporté la ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2007-12-28 par Stanford University Medical Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.c
Source: Stanford University Medical Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: chercheurs Stanford observent systeme immunitaire cibler synapses cerebrales


Publicité

En savoir plus

Other Stanford researchers who contributed to this study are: Stephen Smith, PhD, professor of molecular and cellular physiology; postdoctoral scholar Nicola Allen, PhD; medical student Luis Vazquez, PhD; former postdoctoral scholar Karen Christopherson, PhD; life science technician Navid Nouri; senior research scientist Kristina Micheva, PhD, and postdoctoral scholar Andrew Huberman, PhD.
This work was supported by grants from the National Institute on Drug Abuse, a Larry H. Hillblom Fellowship, a Human Frontier Fellowship, a Helen Hay Whitney Fellowship and the Howard Hughes Medical Institute.

Stanford University Medical Center integrates research, medical education and patient care at its three institutions - Stanford University School of Medicine, Stanford Hospital & Clinics and Lucile Packard Children's Hospital at Stanford. For more information, please visit the Web site of the medical center's Office of Communication & Public Affairs at http://mednews.stanford.edu.




: Sur le même thème...