Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-03
Actualité médicale

Tags: Meme -  petites -  tumeurs -  sein -  peuvent -  etre -  agressives -  exiger -  therapie -  optimale - 
Même les plus petites tumeurs du sein peuvent être agressives et exiger une thérapie optimale - Actualité médicale
Même les plus petites tumeurs du sein peuvent être agressives et exiger une thérapie optimale

SAN ANTONIO — Les tumeurs du sein d’au plus 1 centimètre peuvent s’avérer très agressives et nécessiter une thérapie plus intensive que celle ordinairement proposée, déclarent les chercheurs de la Mayo Clinic de Jacksonville, en Floride.

Publicité

L’étude, présentée lors du Symposium sur le cancer du sein à San Antonio, est l’une des rares ayant examiné les résultats présentés par les femmes atteintes de minuscules tumeurs non étendues aux nœuds lymphatiques. Les conclusions indiquent que l’issue de deux types de cancer du sein – répertoriés comme HER2 positif (HER2+) et triple négatif – peuvent ne pas dépendre de la seule taille.

« Il s'agit d'une étude à petite échelle, aussi ne pouvons-nous émettre aucune recommandation thérapeutique sur son fondement, mais il semble que la biologie, et pas seulement la taille, importe lorsqu'il s'agit de sélectionner la thérapie pour les petites tumeurs invasives, » indique le premier chercheur de l’étude, Surabhi Amar, M.D., médecin en Hématologie/Oncologie à la Mayo Clinic de Jacksonville.

Actuellement, il n’existe aucune directive thérapeutique définitive pour les tumeurs de moins d’un centimètre car les essais cliniques sont toujours réalisés sur des femmes dont les tumeurs sont plus importantes ou associées à une propagation aux nœuds lymphatiques, indique le Docteur Amar. « Nous ne disposons pas de données conséquentes sur d’aussi petites tumeurs, aussi le choix du traitement est-il fait à la discrétion du médecin. »

Les chercheurs des trois sites de Mayo — Jacksonville; Scottsdale, Ariz.; et Rochester, Minn. — ont participé à l’étude, qui a porté sur 401 femmes traitées pour un cancer du sein entre 2001 et 2005 dans les centres d’oncologie du sein à Jacksonville et Scottdale.

La grande majorité (87%, soit 350 femmes) présentait des tumeurs répertoriées ER/PR positives et HER2 négatives (en résumé, HER2 négative/ER/PR+). Vingt-sept femmes (6,7%) présentaient des tumeurs HER2+ et un cancer triple négatif - soit ER/PR négatif et HER2 négatif – fut diagnostiqué chez 24 patientes (5,9%). Ces classifications font référence aux récepteurs présents à l’extérieur de la cellule tumorale qui en ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2008-01-03 par Mayo Clinic - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com
Source: Mayo Clinic - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Meme petites tumeurs sein peuvent etre agressives exiger therapie optimale


Publicité

En savoir plus