Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-08
Actualité médicale

Tags: etude -  examine -  facteurs -  survie -  cancer -  larynge -  developpe - 
Une étude examine les facteurs associés à la survie pour le cancer laryngé développé   - Actualité médicale
Une étude examine les facteurs associés à la survie pour le cancer laryngé développé

Selon un rapport publié dans l’édition de décembre du Archives of Otolaryngology–Head & Neck Surgery, l’un des journaux de JAMA/Archives, le type de traitement, le sexe, la race et le statut de l’assurance sont associés aux taux de survie parmi les patients souffrant d’un cancer laryngé développé.

Publicité

Près de 10,000 hommes et femmes américains sont diagnostiqués chaque an d’un cancer du larynx, et, ce, d’après les informations de base de l’article. Durant plusieurs années, l’ablation totale du larynx (laryngectomie) suivie d’une thérapie par radiation était le traitement standard. “Malheureusement, les patients subissant une laryngectomie totale perdent complètement la voix et pourraient également souffrir des troubles de la déglutition, aboutissant ainsi à une qualité de vie réduite dans plusieurs aspects, y compris la nutrition, le fonctionnement social et l’hygiène personnelle.” Suite à des essais cliniques supplémentaires, certains patients entamèrent une chimiothérapie, suivie d’une thérapie par radiation, entant que traitement de préservation du larynx.

Le docteur Amy Y. Chen, M.P.H., d’Emory University et de l’American Cancer Society, Atlanta, et docteur Michael Halpern, docteur en médecine, également de l’American Cancer Society, one analysé les données d’un registre national du cancer portant sur 7,019 patients diagnostiqués d’un cancer laryngé développé, entre 1995 et 1998. Parmi ceux-ci, 53.6% subirent une laryngectomie totale, 30.6% une thérapie par radiation (radiothérapie) seulement et 15.8%, une chimiothérapie et une radiothérapie combinées.

“Concernant les autres facteurs compris, les groups de radiothérapie et de chimio-radiothérapie avaient moins de chance de survivre que la totalité du groupe de laryngectomie, » écrivirent les auteurs. “Le risque accru associé au décès est de 30% pour le groupe de chimio-radiothérapie et de 60% pour le groupe de radiothérapie.”

En outre, les hommes avaient moins de chance de survivre que les femmes, ceux en Phase IV de la maladie avaient moins de chance de survie que ceux en Phase III, les patients de race noir courraient plus le risque de mourir que les patients blancs et les patients non assurés et ceux inscrits à Medicaid, Medicare ou autre plan de couverture de santé gouvernemental courraient plus le risque de ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-01-08 par JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com
Source: JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: etude examine facteurs survie cancer larynge developpe


Publicité

En savoir plus

(Arch Otolaryngol Head Neck Surg. 2007;133(12):1270-1276. Available pre-embargo to the media at www.jamamedia.org.)
Editor’s Note: Please see the article for additional information, including other authors, author contributions and affiliations, financial disclosures, funding and support, etc.