Publicité
Accueil > Actualité médicale > Médecine d\'urgence
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-11
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  University -  Minnesota -  decouvrent -  antidote -  effet -  cyanure - 
Des chercheurs de l’University of Minnesota découvrent un antidote à effet rapide au cyanure - Actualité médicale
Des chercheurs de l’University of Minnesota découvrent un antidote à effet rapide au cyanure

Le remède serait bénéfique aux pompiers, aux travailleurs industriels et aux victimes du terrorisme.

Publicité

MINNEAPOLIS / ST. PAUL – Les chercheurs de l’University of Minnesota Center for Drug Design et du Minneapolis VA Medical Center ont découvert un nouvel antidote a effet rapide à l’empoisonnement par le cyanure. L’antidote est capable de sauver les vies de ceux qui sont exposés à ce produit chimique – en particulier les pompiers, les travailleurs industriels, et les victimes des attaques terroristes.

Les antidotes actuels du cyanure agissent lentement et sont inefficaces s’ils sont administrés après une certaine période de temps, indiqua Steven Patterson, docteur en médecine, chercheur en chef et directeur assistant de l’University of the Minnesota Center for Drug Design.

Patterson développe un antidote qui fut découvert par Herbert Nagasawa, professeur retraité de l’University of Minnesota. L’antidote agit en moins de trois minutes – correspondant ainsi à « la solution trois minutes » standard requise par le Ministère de la Défense aux Etats-Unis. La recherche sera publiée dans l’édition du 27 décembre du Journal of Medicinal Chemistry.

“Il est de loin plus rapide que les antidotes actuels,” indiqua Patterson. “Cet antidote est également efficace après une plus longue période de temps. Donner plus de temps aux secouristes est extrêmement important, vu qu’il ne soit pas probable que quiconque sera exposé au cyanure aux côtés d’un paramédic.”

L’antidote a été testé sur les animaux et s’avéra exceptionnellement efficace, déclara Patterson. Les chercheurs espèrent pouvoir entamer les essais cliniques sur personnes humaines Durant les 3 prochaines années.

Cet antidote est aussi unique car il peut être pris oralement (les antidotes actuels doivent être administrés par voie intraveineuse) et pourrait être administré jusqu’à une heure après l’exposition au cyanure.

Le cyanure est une toxine à effet rapide qui inhibe les cellules respiratoires – Il empêche le corps d’utiliser l’oxygène. Cela veut dire qu’il ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-01-11 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: University of Minnesota - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: chercheurs University Minnesota decouvrent antidote effet cyanure


Publicité

En savoir plus

The theory and proof of concept for the research originated from Nagasawa, who has since retired from the University of Minnesota, but Patterson continues this work at the Center for Drug Design.
The study is being funded by a five-year grant from the National Institutes of Health.
The Academic Health Center is home to the University of Minnesota’s six health professional schools and colleges as well as several health-related centers and institutes. Founded in 1851, the University is one of the oldest and largest land grant institutions in the country. The AHC prepares the new health professionals who improve the health of communities, discover and deliver new treatments and cures, and strengthen the health economy.




Médecine d\'urgence: Sur le même thème...