Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-16
Actualité médicale

Tags: types -  problemes -  neurologiques -  temporaires -  risque -  accru -  accidents -  cerebrovasculaires -  demence - 
Certains types de problèmes neurologiques temporaires associés à un risque accru d’accidents cérébrovasculaires et de démence   - Actualité médicale
Certains types de problèmes neurologiques temporaires associés à un risque accru d’accidents cérébrovasculaires et de démence

Selon une étude publiée dans l’édition du 26 décembre de JAMA, les patients chez lesquels apparaissent des symptômes de l’attaque cérébrale transitoire, tels que l’amnésie ou la confusion temporaire, pourraient encourir un risque plus haut d’accident cérébrovasculaires ou de démence.

Publicité

Les attaques neurologiques transitoires (TNAs) sont des épisodes impliquant des symptômes neurologiques temporaires (moins de 24 heures). Ces symptômes peuvent être non-focaux (pouvant inclure des symptômes cérébraux non localisés), focaux (appelés attaques ischémiques transitoires [TIAs], similaires aux accidents ischémiques cérébraux, excepté pour la durée [généralement de 2 à 15 minutes, maximum 24 heures]), ou une combinaison focale et non focales. D’après des données de base de l’article, malgré toute la documentation prouvant que les patients souffrant de TIA encourent le risque d’être atteints de maladies vasculaires importantes, peu d’études ont examiné si les TNAs non focales représentent une véritable menace pour la santé.

Docteur Michel J. Bos, M.Sc., de l’Erasmus Medical Center, à Rotterdam, aux Pays-Bas, et ses collègues ont étudié l’incidence et le pronostic des TNAs focaux, non focaux et combinés. L’étude porta sur 6,062 participants âgés de 55 ans et plus, n’ayant jamais souffert d’attaques cérébrovasculaires, de crises cardiaques ou de démence quand ils prirent part à l’étude (1990-1993), qui firent l’objet d’un suivi jusqu’à janvier 2005.

Pendant l’étude, la TNA atteignit 548 participants; dont 282 furent classés comme focaux, 228 non focaux et 38 combinés. Aussi bien chez les hommes que les femmes, les taux d’incidence pour les TNAs non focales étaient aussi élevés que ceux des TNAs focales, et pour les deux types précédents, les taux d’incidence augmentèrent fortement avec l’âge. Les TNAs combinées, elles, étaient moins fréquentes.

Durant le suivi, il y eu 619 cas d’accidents cérébrovasculaires, 848 cas de maladies cardiaques ischémiques, 662 décès vasculaires (classés parmi les accidents cérébrovasculaires [192] ou les maladies cardiaques ischémiques [430]) et 609 cas de démence. En comparaison avec les participants n’ayant pas souffert de TNA, ceux atteints de TNAs focales encouraient deux fois plus le risque d’être victimes d’accidents cérébrovasculaires et 2.6 fois plus ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-01-16 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: types problemes neurologiques temporaires risque accru accidents cerebrovasculaires demence


Publicité

En savoir plus

(JAMA. 2007;298(24):2877-2885. Disponible avant interdiction aux médias www.jamamedia.org)