Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-21
Actualité médicale

Tags: recherche -  menee -  UAB -  ameliorer -  pronostic -  traitement -  cancer -  poumon - 
La recherche menée par l’UAB pourrait améliorer le pronostic et le traitement du cancer du poumon - Actualité médicale
La recherche menée par l’UAB pourrait améliorer le pronostic et le traitement du cancer du poumon

La recherche, publiée dans le journal américain PNAS, présente le mécanisme d’action d’un nouveau marqueur du cancer du poumon.

Publicité

Un groupe de scientifiques dirigés par le Professeur Xavier Parés du Department of Biochemistry and Molecular Biology à l’Universitat Autònoma de Barcelona, a publié une recherche sur l’ AKR1B10, une enzyme détectée en larges quantités uniquement dans les cancers du poumon, en particulier ceux causés par le tabagisme. Cette enzyme peut apparaitre même avant le développement du cancer et les lésions sont précancéreuses. Par conséquent, cette molécule servirait entant que bon marqueur pour le diagnostique et le pronostic de la maladie. En outre, son activité jouerait un rôle de base dans le développement du cancer du poumon, ce qui rend la recherche extrêmement intéressante pour de potentielles applications thérapeutiques futures.

D’après les chercheurs, les deux expériences usant d’éprouvettes et de cultures de cellules révélèrent que l’enzyme réduit les niveaux de la forme la plus active de vitamine A (acide rétinoïque), un agent anticancéreux considérable. Ceci est accompli par la forte activité réductase rétinienne, qui favorise la transformation de réduction chimique, poussant ainsi le rétinal, précurseur de l’acide rétinoïque, à se transformer en sa forme la moins active, le rétinol.

L’acide rétinoïque est présent dans plusieurs processus biologiques – du développement du fœtus à la prolifération et différentiation cellulaire – en contrôlant l’expression de certains gènes. La réduction de cet acide dans les cellules, précisément l’effet produit par l’enzyme sous étude, est directement liée au manque de différentiation cellulaire et donc favorise le développement du cancer. Afin de découvrir pourquoi l’enzyme agit de cette manière, les scientifiques obtinrent, étudièrent sa structure tridimensionnelle et localisèrent les éléments responsables de son rôle dans le déclenchement du cancer chez les fumeurs. L’identification de ces éléments structuraux rend possible la création de modèle spécifique de médicaments pouvant traiter la maladie. En fait, les chercheurs purent observer la manière dont la ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-01-21 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Universitat Autonoma de Barcelona - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: recherche menee UAB ameliorer pronostic traitement cancer poumon


Publicité

En savoir plus

The research, published in the prestigious American journal Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), was directed by Xavier Parés and Jaume Farrés of the UAB Department of Biochemistry and Molecular Biology, with the collaboration of scientists from the Biomedical Research Institute of the Science Park of Barcelona (PCB), the Institute of Molecular Biology of Barcelona (CSIC), the Catalan Institute for Research and Advanced Studies (ICREA), and the Department of Organic Chemistry of the University of Vigo, Galicia.