Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-21
Actualité médicale

Tags: paternite -  risque -  cancer -  prostate - 
La paternité liée au risque du cancer de la prostate  - Actualité médicale
La paternité liée au risque du cancer de la prostate

Une nouvelle étude menée par des chercheurs danois a révélé que les hommes sans enfants encourent moins de risque de développer un cancer de la prostate que les pères et que, paradoxalement, plus un père à des enfants et plus le risque de la maladie est réduit. L’étude apparaitra dans l’édition du 15 février 2008 de CANCER, journal à comite de lecture publié par l’American Cancer Society.

Publicité

Le fait que la paternité puisse affecter le risque du cancer de la prostate demeure polémique. Les preuves ont suggéré que les hommes sans enfants encourent moins le risque de développer le cancer de la prostate que ceux ayant des enfants, et que les pères de garçons ont moins de risque que les pères de filles seules. Afin d’aborder le problème, des chercheurs dirigés par Kristian Jørgensen du Statens Serum Institut, à Copenhague, au Danemark, utilisèrent un registre national de la population afin d’analyser les données concernant tous les hommes nés au Danemark entre 1935 et 1988, dont 3,400 développèrent un cancer de la prostate. Ils observèrent que les hommes sans enfants avaient 16% moins de risque que les pères d’être diagnostiqués d’un cancer de la prostate durant près de 35 ans de suivi. L’analyse révéla également que parmi les pères, le risque du cancer de la prostate diminuait avec l’augmentation du nombre d’enfants. Les auteurs suggèrent que, théoriquement, ceci refléterait le phénomène du “père en bonne santé”, par lequel les hommes fertiles sont moins susceptibles de développer des malignités. L’étude n’observa aucun lien entre le risque de la prostate et le sexe de l’enfant.

L’étude ne révéla pas quels facteurs associés à la non paternité seraient responsables de la réduction du risque. Les facteurs de risque du cancer de la prostate actuellement connus sont la race, les antécédents familiaux du cancer de la prostate et la vieillesse. “Indépendamment du mécanisme sous-jacent, les résultats de l’étude actuelle fournissent un soutien épidémiologique potentiel à la théorie stipulant que les hommes sans enfants ont d’une certaine manière moins de risque de développer le cancer de la prostate, » écrivirent les auteurs.

Ces derniers notent de même que “des études supplémentaires seront nécessaires afin d’identifier les facteurs comportementaux et/ou ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-01-21 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Wiley-Blackwell - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: paternite risque cancer prostate


Publicité

En savoir plus

Article: “Fatherhood Status and Prostate Cancer Risk” Kristian T. Jørgensen, Bo V. Pedersen, Christoffer Johansen, and Morten Frisch. CANCER; Published Online: January 7, 2008 (DOI: 10.1002/cncr.23230); Print Issue Date: February 15, 2008.