Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-23
Actualité médicale

Tags: MIT -  trouve -  cle -  entree -  grippe -  aviaire -  etres -  humains - 
MIT trouve la clé d’entrée de la grippe aviaire chez les êtres humains - Actualité médicale
MIT trouve la clé d’entrée de la grippe aviaire chez les êtres humains

CAMBRIDGE, Mass.— Les chercheurs de MIT ont découvert une différence critique entre les virus de la grippe humaine et aviaire, une découverte qui aiderait les scientifiques à contrôler l’évolution des souches de la grippe aviaire et à contribuer au développement de vaccins contre la pandémie de grippe mortelle.

Publicité

Les chercheurs observèrent que la capacité du virus à infecter les êtres humains dépend de son aptitude à se fixer à une forme spécifique de récepteurs situés à la surface des cellules respiratoires humaines.

“Maintenant que nous savons quoi chercher, non seulement ceci nous aiderait à contrôler le virus de la grippe aviaire, mais aussi à développer des interventions thérapeutiques améliorées pour la grippe aviaire et saisonnière,” indiqua Ram Sasisekharan, Professeur de génie biologique, de Sciences de la Sante et de Technologie à MIT Underwood Prescott et auteur principal d’une étude sur les travaux qui apparaitra dans l’édition du 6 Janvier de Nature Biotechnology.

Les virus de la grippe se présenté sous forme de plusieurs souches, mais toutes ne peuvent pas infecter l’Homme. Les souches appelées H1 ou H3 ont “sauté” des oiseaux à l’Homme et, par conséquent, sont conçues afin d’attaquer les cellules de l’appareil respiratoire supérieur humain. Quand aux souches H5, elles se limitent généralement aux oiseaux, mais une fois qu’elles infectent l’Homme, elles peuvent être mortelles.

Durant la dernière décennie, des apparitions isolées de la grippe aviaire (H5N1) chez l’être humain ont soulevé des préoccupations quand au possible déclenchement d’une pandémie mortelle si la grippe aviaire évolue à une forme pouvant facilement infecter l’être humain et devenir contagieuse. Certains scientifiques pensent qu’une telle apparition rivaliserait avec “la grippe espagnole” de 1918 qui tua 50 à 100 millions de personnes dans le monde.

Les scientifiques savaient déjà que la capacité d’un virus grippal à infecter l’Homme dépend de l’aptitude de l’hémagglutinine, protéine située sur la surface du virus, à se fixer aux récepteurs du sucre (ou polyosides) dans l’appareil respiratoire. Les cellules respiratoires humaines possèdent des récepteurs polyosides classifiés sous le nom alpha 2-6; les récepteurs polyosides des cellules respiratoires aviaires, eux, sont appelés alpha ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2008-01-23 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Massachusetts Institute of Technology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere Accéder à la source

Mots clés: MIT trouve cle entree grippe aviaire etres humains


Publicité

En savoir plus