Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies génétiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-24
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  decouvrent -  mecanismes -  retard -  mental -  hereditaire -  commun - 
Les chercheurs découvrent les mécanismes d’un retard mental héréditaire commun  - Actualité médicale
Les chercheurs découvrent les mécanismes d’un retard mental héréditaire commun

DALLAS — Les chercheurs à l’UT Southwestern Medical Center découvrent comment les cellules cervicales sont affectées par le syndrome de l’X Fragile, cause la plus commune du retard mental héréditaire et cause génétique principale de l’autisme.

Publicité

“Je pense que nous avons découvert un mécanisme central sous-jacent au syndrome de l’X Fragile,” indiqua Dr. Kimberly Huber, professeur assistant de neurosciences et auteur principal d’une étude apparaissant dans l’édition du mercredi du Journal of Neuroscience.

La recherche du Dr. Huber sur les souris dirige son attention vers la manière dont le syndrome de l’X fragile affecte la communication entre les cellules de l’hippocampe, région du cerveau impliquée dans l’apprentissage et la mémoire. Ses conclusions révèlent que deux signaux chimiques différents sont défectueux dans le syndrome de l’X Fragile, indiquant que des médicaments qui interagissent avec ces signaux représenteraient une voie de secours dans le traitement de la maladie.

“Plus nous comprendront comment les mécanismes de signalisation dans le cerveau aboutissent à une mémoire et un apprentissage normal, mieux nous comprendront la défectuosité apparaissant dans des maladies telles que le syndrome de l’X Fragile,” estima Dr. Huber, spécialiste en recherche médicale à la Southwestern Medical Foundation. “Notre recherche représente la base d’une telle compréhension et indique un nouveau domaine de recherche.”

Le syndrome de l’X Fragile fut nommé ainsi vu qu’il n’affecte qu’un seul gène, le Fmr1, situé sur le chromosome X. Sous microscope, la surface autour du gène semble plus étroite que la normale, ou « fragile ». Selon les Centers for Disease Control and Prevention, le syndrome, qui se présente principalement chez le sexe masculin, affecte un homme blanc sur 4000 aux EU.

Il aboutit souvent à une apparence physique distincte, y compris un visage allongé, des oreilles décollées, des articulations hyperflexibles et des déficits mentaux allant de troubles de l’humeur au retard mental sévère. La majorité des traitements actuels se concentrent sur la thérapie comportementale, combinée à des médicaments visant à contrôler l’humeur et les attaques.

Le Dr. Huber avait précédemment co-découvert que les souris transgéniques ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-01-24 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: UT Southwestern Medical Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: chercheurs decouvrent mecanismes retard mental hereditaire commun


Publicité

En savoir plus