Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-28
Actualité médicale

Tags: voies -  neurales -  differentes -  regulent -  perte -  retour -  conscience -  durant -  anesthesie -  generale - 
Deux voies neurales différentes régulent la perte et le retour de conscience durant une anesthésie générale - Actualité médicale
Deux voies neurales différentes régulent la perte et le retour de conscience durant une anesthésie générale

Des chercheurs de Penn ont été les premiers à découvrir le rôle de neurones spécialisés et cela pourrait mener à une amélioration des molécules anesthésiantes.

Publicité

PHILADELPHIA – Des chercheurs de l’University of Pennsylvania School of Medicine ont apporté la réponse à la question longtemps restée sans réponse sur la manière dont les anesthésiques agissent sur le corps, en démontrant que les voies cellulaires impliquées sans la sortie d’anesthésie étaient différentes de celles ciblées par les molécules pour mettre les patients en sommeil durant les interventions chirurgicales. Ces résultats seront publiés dans l’édition de cette semaine de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Les travaux se concentrent sur les orexines, une petite fraction spécialisée parmi les 100 milliards des neurones du cerveau qui joue un rôle clé dans la régulation de l’état d’éveil du corps. En étudiant des souris dont le systèmes orexines ont été génétiquement détruits – un état similaire à celui des humains souffrant de narcolepsie, un état neurologique qui entraîne un somnolence inhabituelle - Max B. Kelz, MD, PhD, un professeur assistant du Penn’s Department of Anesthesiology and Critical Care et du Mahoney Institute of Neurological Sciences, a trouvé que ces souris mettaient bien plus longtemps à sortir d’une anesthésie générale que celles ayant des voies de signalisation orexines normales. Cependant, les souris ayant un défaut des orexines ne semblaient pas s’endormir plus rapidement durant l’anesthésie, ce qui suggère que différents processus sont impliqués dans les transitions d'entré et de sortie d'anesthésie.

« On attend aujourd’hui de l’anesthésiste qu’il puisse plonger un patient dans l’inconscience aussi simplement que vous pouvez allumer ou éteindre la lumière d'une pièce » indique l'auteur principal de l'étude Max B. Kelz, MD, PhD, un professeur assistant du Penn’s Department of Anesthesiology and Critical Care et du Mahoney Institute of Neurological Sciences. « Cependant, ce que les patients ne réalisent pas bien c’est que malgré 160 ans d’une utilisation clinique intensive, les mécanismes impliqués dans ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-01-28 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: University of Pennsylvania School of Medicine - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: voies neurales differentes regulent perte retour conscience durant anesthesie generale


Publicité

En savoir plus

PENN Medicine is a $3.5 billion enterprise dedicated to the related missions of medical education, biomedical research, and excellence in patient care. PENN Medicine consists of the University of Pennsylvania School of Medicine (founded in 1765 as the nation's first medical school) and the University of Pennsylvania Health System.

Penn's School of Medicine is currently ranked #3 in the nation in U.S.News & World Report's survey of top research-oriented medical schools; and, according to most recent data from the National Institutes of Health, received over $379 million in NIH research funds in the 2006 fiscal year. Supporting 1,400 fulltime faculty and 700 students, the School of Medicine is recognized worldwide for its superior education and training of the next generation of physician-scientists and leaders of academic medicine.