Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-30
Actualité médicale

Tags: Quel -  moyen -  detecter -  avance -  mutations -  abondantes -  sous-jacentes -  resistance -  Lamivudine - 
Quel est le meilleur moyen de détecter à l’avance les mutations abondantes et sous-jacentes de résistance à la Lamivudine? - Actualité médicale
Quel est le meilleur moyen de détecter à l’avance les mutations abondantes et sous-jacentes de résistance à la Lamivudine?

La Lamivudine est un agent antiviral efficace pour le traitement de patients atteints d’hépatite B chronique et de maladies développées du foie. Néanmoins, une monothérapie par la Lamivudine sur le long terme mène à l’apparition de mutations du virus de l’hépatite B (HBV) de résistance à la Lamivudine chez certains patients chroniquement infectés de HBV. Des méthodes sensibles pour la détection rapide des mutations de résistance à la Lamivudine aideront les praticiens à prendre des décisions cliniques pour le traitement des patients infectés d’HBV.

Publicité

Jusqu’aujourd’hui, plusieurs essais ont été effectués afin de détecter les mutations de résistance à la Lamivudine chez les patients souffrant d’hépatite B. Ces méthodes diffèrent en termes de sensibilité, de spécificité, de prix et du temps requis.

La PCR en temps réel est capable de détecter quantitativement une petite portion des mutations de résistance parmi les populations d’HBV ; la technique de ligase détection réaction (LDR) est une méthode nouvellement développée afin de détecter les mutations abondantes et sous-jacentes présentes au fond de l’HBV de type « sauvage ». Toutefois, il n’existe pas d’études ayant comparé la performance clinique des deux méthodes.

Un article de recherche qui sera publié le 7 janvier dans le World Journal of Gastroenterology (volume 14, édition 1) aborde cette question. Il compare la LDR et la PCR en temps réel pour la détection des mutations YMDD abondantes et sous-jacentes présentes dans les mélanges plasmidiques et les prélèvements de sérum de 52 patients traités par Lamivudine. Le temps requis et le coût réactif des deux analyses fut évalué. La recherché fut menée prudemment par une équipe de chercheurs expérimentés.

L’article indique que les deux méthodes sont sensibles et peu couteuses pour la détection des mutations YMDD; mais la LDR est plus sensible que la PCR en temps réel. Les résultats obtenus grâce aux deux méthodes concordaient totalement dans tous les prélèvements de sérum. La LDR s’avéra capable de détecter un pourcentage de 0.01 (100 copies/mL) de plasmide YIDD, alors que la PCR en temps réel ne détecta que 0.1% (1000 copies/mL) du plasmide YIDD au fond du plasmide YMDD. En outre, le cout de la LDR est légèrement plus bas que celui de la PCR en temps réel.

Néanmoins, la PCR en temps réel est bien plus rapide et requiert moins ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-01-30 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: World Journal of Gastroenterology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Quel moyen detecter avance mutations abondantes sous-jacentes resistance Lamivudine


Publicité

En savoir plus

6.1 Reference: Wang XL, Xie SG, Zhang L, Yang WX, Wang X, Jin HZ. Comparison of ligase detection reaction and real-time PCR for detection of low abundant YMDD mutants in patients with chronic hepatitis B. World J Gastroenterol 2008; 14(1): 120-124
http://www.wjgnet.com/1007-9327/14/120.asp