Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-01-31
Actualité médicale

Tags: alteration -  metabolisme -  lipides -  cerveau -  plaques -  Alzheimer -  souris - 
L’altération du métabolisme des lipides dans le cerveau réduit les plaques d’Alzheimer chez les souris  - Actualité médicale
L’altération du métabolisme des lipides dans le cerveau réduit les plaques d’Alzheimer chez les souris

St. Louis — Selon les chercheurs étudiant un modèle de souris porteur de la maladie à la Washington University School of Medicine à St. Louie, l’augmentation des niveaux de protéines qui aident le cerveau à utiliser le cholestérol, ralentirait le développement des modifications dues à la maladie d’Alzheimer dans le cerveau.

Publicité

D’après l’auteur principal Docteur David M. Holtzman, Professeur à Andrew and Gretchen Jones et chair du Department of Neurology à la School of Medicine et neurologist en chef au Barnes-Jewish Hospital, des niveaux élevés de la protéine ABCA1 réduit considérablement la formation de plaques dans le cerveau, l’un des cachets de la maladie d’Alzheimer.

L’étude, qui apparaitra ce mois dans The Journal of Clinical Investigation, met en avant une nouvelle possibilité pour un traitement potentiel de l’Alzheimer: la modification de l’utilisation que fait le cerveau des lipides, une catégorie de composés de dissolution des graisses incluant le cholestérol.

"Il est clair que l’ABCA1 constituerait une bonne cible de médicament pour les thérapies contre l’Alzheimer," indique Holtzman. "Ils existe des médicaments capables d’augmenter les niveaux de l’ABCA1, et avec quelques développements supplémentaires de ceux-ci ou de catégories similaires de médicaments, ainsi que de nouveaux aperçus sur la manière dont l’ABCA1 slows ralentit le dépôt de plaques, il pourrait y avoir un moyen de créer une nouvelle approche au traitement de l’Alzheimer."

Découverte en 2001, l’ABCA1 est une enzyme innée déjà mise sous examen pour sa capacité à traiter les maladies cardiaques. Les lipides tels que le cholestérol ne sont pas solubles ; donc, afin d’être transportes dans la circulation sanguine et de pénétrer et de sortie des cellules et des organes, elles doivent être liées à des molécules appelées apolipoprotéines. L’ABCA1 facilite ce processus, connu sous le nom de lipidation.

Dans le système circulatoire, l’ABCA1 lipide le HDL avec le cholestérol afin de former un HDL fonctionnant normalement, le "bon" cholestérol qui est connu pour réduire le risque de maladie cardiaque. Les chercheurs des maladies cardiovasculaires testent actuellement des médicaments qui augmentent les niveaux d’ABCA1, espérant les utiliser éventuellement pour prévenir ou soulager l’athérosclérose.

Holtzman fut intrigué par la ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-01-31 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Washington University School of Medicine - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: alteration metabolisme lipides cerveau plaques Alzheimer souris


Publicité

En savoir plus

Wahrle SE, Jiang H, Parsadanian M, Kim J, Li A, Knoten A, Jain S, Hirsch-Reinshagen V, Wellington CL, Bales KR, Paul SM, Holtzman DM. Overexpression of ABCA1 reduces amyloid deposition in the PDAPP mouse model of Alzheimer's disease. Journal of Clinical Investigation, February 2008 (online January 17)

Washington University School of Medicine's 2,100 employed and volunteer faculty physicians also are the medical staff of Barnes-Jewish and St. Louis Children's hospitals. The School of Medicine is one of the leading medical research, teaching and patient care institutions in the nation, currently ranked fourth in the nation by U.S. News & World Report. Through its affiliations with Barnes-Jewish and St. Louis Children's hospitals, the School of Medicine is linked to BJC HealthCare.