Publicité
Accueil > Politique de Santé - Santé publique > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-04
Politique de Santé - Santé publique

Tags:
Plan Alzheimer 2008-2012: Nicolas Sarkozy promet 1,6 milliard d’euros sur 5 ans... - Politique de Santé - Santé publique
Plan Alzheimer 2008-2012: Nicolas Sarkozy promet 1,6 milliard d’euros sur 5 ans...

La maladie d’Alzheimer touche aujourd’hui 860 000 personnes en France. C’est un drame pour les malades et leur entourage, ainsi que pour la société toute entière. Dans les années à venir, les coûts humains et financiers de la maladie vont encore s’alourdir. Chaque année, ce sont en effet 225 000 nouveaux cas qui se déclarent. En 2020, si rien n’est fait, il y aura 1 200 000 personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer et 2 100 000 personnes en 2040.

Publicité

Les politiques qui se sont succédées jusqu'à aujourd’hui n’ont pas été à la hauteur de ces enjeux. C’est pourquoi le Président de la République a décidé de lancer un Plan Alzheimer réellement ambitieux, afin de mieux connaître, mieux diagnostiquer et mieux prendre en charge la maladie. D’une durée de cinq ans (2008-2012), il représentera un effort cumulé de 1,6 milliard d’euros, financé par l’Etat (volet « recherche ») et par les franchises médicales (volets « soins » et « accompagnement médico-social »). Le Président de la République a confié à Mme Florence LUSTMAN la mission d’animer et de coordonner la mise en œuvre du plan, ainsi que d’établir les indicateurs qui permettront de suivre son avancée et d’évaluer ses résultats.

1. L’effort de recherche en faveur de la maladie d’Alzheimer sera sans précédent.

Oublié dans les politiques précédentes, l’effort de recherche s’élèvera à 200 millions d’euros sur cinq ans. Il sera piloté par une fondation de coopération scientifique, créée au premier semestre 2008 et dotée par l’Etat d’un capital de 15 millions d’euros. Rassemblant l’ensemble « Alzheimer » du département « neurosciences » de l’INSERM, cette fondation mettra en œuvre les mesures proposées par la commission présidée par le Professeur MENARD : soutien aux jeunes chercheurs et aux jeunes médecins, financement d’équipements lourds, synergies entre recherche fondamentale et recherche clinique, partenariats avec les industriels de santé.

Ce nouvel élan permettra à notre pays de rattraper son retard dans la recherche sur la maladie d’Alzheimer et favorisera la découverte en France d’un diagnostic validé et d’un traitement à l’efficacité indiscutable.

2. Les capacités de diagnostic seront augmentées et les conditions de l’annonce de la maladie améliorées.

Le volet sanitaire représentera une dépense de plus de 200 millions d’euros sur cinq ans. Ils permettront d’augmenter le nombre de structures hospitalières capables ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-02-04 par auteur
Source: Elysée - Présidence de la républiqueAccéder à la source


Publicité

En savoir plus