Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-05
Actualité médicale

Tags: avantages -  inconvenients -  medicaments -  s’averant -  empecher -  cancer -  prostate -  devraient -  etre -  pris -  consideration -  recommandent -  chercheurs - 
Les avantages et inconvénients des médicaments s’avérant empêcher le cancer de la prostate devraient être pris en considération, recommandent les chercheurs  - Actualité médicale
Les avantages et inconvénients des médicaments s’avérant empêcher le cancer de la prostate devraient être pris en considération, recommandent les chercheurs

DALLAS – Les conclusions tirées par les chercheurs de l’UT Southwestern Medical Center, encouragent les hommes à prendre en considération aussi bien les bienfaits que les effets secondaires du médicament Finasteride avant de le prendre dans le but de prévenir le cancer de la prostate.

Publicité

Dans l’édition en ligne d’aujourd’hui de Cancer, les médecins de l’UT Southwestern analysèrent des données assemblées par l’Essai de Prévention du Cancer de la Prostate effectue par le National Cancer Institute, ou PCPT. L’essai, qui débuta en octobre 1993, fut conçu afin de tester si le Finasteride empêche l’apparition du cancer de la prostate chez les hommes âgés de plus de 55 ans. Il prit fin début juin 2003 lorsqu’une analyse révéla que le Finasteride réduit le risque de développer le cancer de la prostate de 25%.

L’analyse de Ul’T Southwestern sur les données du PCPT indique que les problèmes de l’effet du cout et de la qualité de vie associes à la prise du médicament ne sont pas clairs, indique le Dr. Yair Lotan, professeur assistant d’urologie et auteur principal de l’étude publiée dans Cancer. Les données du révélèrent qu’en plus de prévenir le cancer de la prostate, le Finasteride réduit également les symptômes du système urinaire liés à l’hyperplasie bénigne de la prostate. Il décroit également le désir sexuel et aboutit à l’impuissance chez 5% des participants à l’essai. Certains participants à la PCPT qui développèrent un cancer de la prostate présentèrent également des tumeurs graves, bien qu’il y ait des débats en cours sur la possibilité que ce résultat ait été causé par des biais d’échantillonnage.

“Le Finasteride est actuellement le seul médicament dont a été prouvée l’efficacité à prévenir le cancer de la prostate dans un large essai randomisé, mais n’est utilisé dans ce but que par un petit nombre d’hommes,” indiqua le Dr. Lotan. “Un grand nombre de patients prennent actuellement des suppléments en vente libre afin de prévenir le cancer de la prostate, bien qu’il n’existât aucune preuve scientifique soutenant les prétendus effets de ces produits. Il est important que les ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-02-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: UT Southwestern Medical Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

r. Claus Roehrborn, chairman of urology at UT Southwestern, was also involved in the study. Researchers from UT M.D. Anderson Cancer Center also contributed.