Publicité
Accueil > Actualité médicale > Sexologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-06
Actualité médicale

Tags: phenomene -  evolution -  souris -  expliquerait -  sterilite -  humaine - 
Un phénomène d’évolution chez les souris expliquerait la stérilité humaine  - Actualité médicale
Un phénomène d’évolution chez les souris expliquerait la stérilité humaine

Les scientifiques à l’University of Liverpool ont observe que les souris des champs ont développé un moyen unique d’assurer une fécondation plus rapide, un phénomène qui expliquerait certains cas de stérilité humaine.

Publicité

L’équipe, en collaboration avec Charles University, à Prague, observa que les souris des champs sacrifient une certain partie de leur protection immunitaire en faveur d’un processus de fécondation plus rapide. Cela survient en l’absence d’une protéine appelée CD46. Présente chez les animaux et les êtres humains, elle contribue à protéger les cellules du corps contre les attaques du système immunitaire. Avec le temps, les souris des champs ont perdu la capacité à produire cette protéine, aboutissant à l’instabilité d’une structure en forme de cap, appelée l’acrosome, présente sur la tête du spermatozoïde.

Cette instabilité permet à l’acrosome de s’enlever de la tête du spermatozoïde afin de créer une nouvelle surface essentielle à la fusion du spermatozoïde avec l’ovule. Ce processus naturel nécessite des jours chez les êtres humains, mais les souris des champs, elles, ont développé un moyen d’accélérer le processus.

Immunologue, le Professeur Peter Johnson, explique: “Les souris des champs ont échangé la production d’une protéine importante d’un point de vue immunologique avec ce processus de fécondation rapide afin de mieux rivaliser avec d’autres souris. Les souris femelles produisent de multiples ovules et si plusieurs souris mâles rivalisent pour elles, cela représentera alors un avantage pour chaque souris car son sperme réagira plus vite dans le but de battre les autres rivaux à la course vers la fécondation.”

“En améliorant notre compréhension des defaults de la CD46, nous pourrions améliorer les traitements contre la stérilité chez les hommes. Les êtres humains produisent normalement un seul ovule chaque mois et il n’est pas nécessaire, évolutionnairement parlant, de développer une rapide réaction du sperme pour la fécondation de l’ovule. Le processus est donc plus lent et tout défaut de la CD46 aboutirait à une déstabilisation prématurée du sperme.

“Il est intéressant de noter que la réaction rapide causée chez les souris ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-02-06 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: University of Liverpool - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: phenomene evolution souris expliquerait sterilite humaine


Publicité

En savoir plus