Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-07
Actualité médicale

Tags: proteine -  controle -  croissance -  cheveux -  maintient -  egalement -  cellules souches -  sommeil - 
Une protéine qui contrôle la croissance des cheveux maintient également les cellules souches en sommeil - Actualité médicale
Une protéine qui contrôle la croissance des cheveux maintient également les cellules souches en sommeil

L’effet secondaire inattendu d’une molécule conduit à une meilleure compréhension de la biologie des cellules souches et de leur capacités.

Publicité

Tout comme la porcelaine de Chine ou le cristal, qui sont souvent utilisés avec modération, les cellules souches ne se divisent pas fréquemment. On pensait que cela était une manière de se préserver ; mais des travaux de la Rockefeller University ont permis d’identifier la protéine bloquant la division des cellules souches, et ont également montré que les cellules souches n’ont pas nécessairement besoin de cette protection pour préserver leurs capacités.

Les travaux, qui ont été publiés dans l’édition du 25 Janvier de la revue Cell, posent la question suivante : de quoi ont besoin les cellules souches afin de maintenir leur capacité à régénérer les tissus ? Cela pourrait également permettre le développement de nouveaux traitements pour lutter contre l’éclaircissement capillaire.

Les travaux ont débuté cinq ans auparavant, lorsque Elaine Fuchs, responsable du Laboratory of Mammalian Cell Biology and Development, et plusieurs chercheurs ont découvert que la protéine NFATc1 était l’une des rares à être fortement exprimée dans le compartiment des cellules souches du follicule capillaire. Entre temps, les recherches cliniques ont montré qu’un immunosuppresseur qui inhibe NFATc1, connu sous le nom de cyclosporine A, avait un effet secondaire disgracieux : la croissance excessive des cheveux.

Fuchs et Valerie Horsley, une étudiante post-doctorale de son laboratoire, ont alors démontré qu’il existait une connexion entre les effets secondaires du médicament et l’abondance de NFATc1 dans le compartiment des cellules souches du follicule capillaire – le bulbe. Les souris traitées avec le médicament avaient une croissance beaucoup plus rapide de leur fourrure qui était due à l’augmentation de l’activité des cellules souches dans le bulbe, un processus qui fait exploser la production de poils. De façon plus spécifique, le cycle du poil passe de la phase de repos, lorsque les cellules souches sont en sommeil, à la phase de croissance quand les cellules souches ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2008-02-07 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Rockefeller University - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: proteine controle croissance cheveux maintient egalement cellules souches sommeil


Publicité

En savoir plus