Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-02-11
Actualité médicale

Tags: MCM8 -  proteine -  ouverture -  ADN -  recopie - 
MCM8 : une protéine responsable de l'ouverture de l'ADN pour sa recopie - Actualité médicale
MCM8 : une protéine responsable de l'ouverture de l'ADN pour sa recopie

Pour se développer et se reproduire, les organismes vivants doivent copier l'information de leur génome et la transmettre fidèlement à leur descendance. La molécule d'ADN doit alors s'ouvrir comme une fermeture éclair pour que chacun des deux brins soit recopié. Dans un article publié le 11 février dans la revue Cell, l'équipe de Marcel Méchali de l'Institut de génétique humaine de Montpellier (CNRS) identifie l'une des protéines clés chargées d'ouvrir l'ADN lors de sa réplication.

Publicité

Pour se développer et se reproduire, les organismes vivants doivent copier l'information de leur génome et la transmettre fidèlement à leur descendance. La molécule d'ADN doit alors s'ouvrir comme une fermeture éclair pour que chacun des deux brins soit recopié. Dans un article publié le 11 février dans la revue Cell, l'équipe de Marcel Méchali de l'Institut de génétique humaine de Montpellier (CNRS) identifie l'une des protéines clés chargées d'ouvrir l'ADN lors de sa réplication. Appelée MCM8, elle serait également capable d'avertir les systèmes de réparation de l'ADN si des erreurs surviennent pendant sa recopie. Elle pourrait être impliquée dans de nombreuses maladies génétiques, dont certains cancers.


Les protéines capables d'ouvrir la double hélice d'ADN lors de sa réplication sont des enzymes appelées ADN hélicases : elles « fondent » l'ADN en rompant les liaisons qui unissent les deux brins de la double-hélice pour permettre à la machinerie de recopie d'avancer le long de l'ADN. Les ADN hélicases impliquées dans la recopie du génome des bactéries et des virus ont été caractérisées. En revanche, les scientifiques recherchent depuis de nombreuses années une ADN hélicase permettant la recopie de l'ADN chez les organismes complexes, notamment chez l'homme.



L'équipe de Marcel Mechali a identifié chez le xénope[1], la souris et l'homme, une protéine qui a toutes ces caractéristiques : la protéine MCM8. En fait, c'est le gène codant pour cette protéine que les chercheurs pistaient. Parmi les gènes pressentis, le gène MCM8 représentait un bon candidat. Domenico Maiorano, chercheur Inserm appartenant à l'équipe, a cloné ce gène, produit la protéine MCM8 et réalisé son analyse biochimique et moléculaire. Il a ainsi montré que MCM8 présente toutes les caractéristiques de l'hélicase réplicative. Sans elle, l'ouverture de la double hélice se fait très mal et la réplication est extrêmement ralentie. Les ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2005-02-11 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: MCM8 proteine ouverture ADN recopie


Publicité

En savoir plus