Publicité
Accueil > Actualité médicale > Radiologie et Imagerie médicale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-13
Actualité médicale

Tags: mammographie -  numerique -  superieure -  parfois -  mammographie -  film - 
La mammographie numérique supérieure parfois à la mammographie sur film  - Actualité médicale
La mammographie numérique supérieure parfois à la mammographie sur film

OAK BROOK, Ill. – Selon les résultats nouvellement publiés du Digital Mammographic Imaging Screening Trial (DMIST), la mammographie numérique représenterait pour certaines femmes un meilleur outil de dépistage que la mammographie sur film. Les résultats parurent dans l’édition de février de Radiology. L’étude observa que la mammographie numérique donne de meilleurs résultats que la mammographie sur film pour les femmes pré- et périménopausiques de moins de 50 ans ayant des seins denses.

Publicité

“Nous avons examiné un échantillon de caractéristiques,” indiqua le chercheur en chef de DMIST, docteur Etta D. Pisano, professeur kenyane de radiologie et de génie biomédical à l’University of North Carolina School of Medicine à Chapel Hill. “Cette recherche confirme que si vous avez moins de 50 ans, que vous êtes pré- ou périménopausique et que vous avez des seins denses, vous devez absolument être dépistée par la méthode numérique plutôt que sur film.”

Le DMIST enrôla 49,528 femmes à 33 centres aux EU et au Canada. Les femmes subirent des mammographies numériques et sur film. Le cancer du sein apparut chez 42,760 d’entre elles.

“Les résultats initiaux du DMIST révélèrent que la mammographie numérique est statistiquement similaire à la mammographie sur film dans un dépistage général de la population mais qu’elle donne de meilleurs résultats que la sur film chez les femmes pré- et périménopausiques de moins de 50 ans,” indiqua le Dr. Pisano.

Pour cette recherche, les scientifiques cherchèrent à comparer rétrospectivement la précision de la mammographie numérique par rapport à la mammographie sur film dans des sous-groupes définis par catégorie d’âge, par statut ménopausique et par la taille des seins, à l’aide de résultats de biopsie ou d’informations de suivi.

Ils comparèrent les résultats de 10 sous-groupes différents de femmes: femmes pré- et périménopausiques de moins de 50 ans ayant des seins gras, femmes pré- and périménopausiques de moins de 50 ans possédant des seins denses, femmes post-ménopausiques de moins de 50 ans ayant des seins gras, femmes post-ménopausiques de moins de 50 ans ayant des seins denses, femmes pré- et périménopausiques ayant entre 50 et 64 ans et possédant des seins gras, femmes pré- et périménopausiques ayant entre 50 et 64 ans et possédant des seins denses, femmes post-ménopausiques ayant entre 50 ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-02-13 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Radiological Society of North America - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: mammographie numerique superieure parfois mammographie film


Publicité

En savoir plus

Radiology is a monthly scientific journal devoted to clinical radiology and allied sciences. The journal is edited by Herbert Y. Kressel, M.D., Harvard Medical School, Boston, Mass. Radiology is owned and published by the Radiological Society of North America, Inc. (RSNA.org/radiologyjnl)

The Radiological Society of North America (RSNA) is an association of more than 41,000 radiologists, radiation oncologists, medical physicists and related scientists committed to excellence in patient care through education and research. The Society is based in Oak Brook, Ill. (RSNA.org)

“Diagnostic Accuracy of Digital versus Film Mammography: Exploratory Analysis of Selected Population Subgroups in the Digital Mammographic Imaging Screening Trial (DMIST).” Collaborating with Dr. Pisano on behalf of the DMIST Investigators Group were R. Edward Hendrick, Ph.D., Martin J. Yaffe, Ph.D., Janet K. Baum, M.D., Suddhasatta Acharyya, Ph.D., Jean Cormack, Ph.D., Lucy Hanna, M.S., Emily F. Conant, M.D., Laurie L. Fajardo, M.D., Lawrence W. Bassett, M.D., Carl J. D’Orsi, M.D., Roberta A. Jong, M.D., Murray Rebner, M.D., Anna N.A. Tosteson, Sc.D., and Constantine A. Gatsonis, Ph.D.