Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurochirurgie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-15
Actualité médicale

Tags: neurochirurgiens -  Jefferson -  utilisent -  traitement -  liquide -  anevrisme -  cerebral -  col -  large - 
Les neurochirurgiens à Jefferson utilisent un nouveau traitement liquide pour l’anévrisme cérébral à col large  - Actualité médicale
Les neurochirurgiens à Jefferson utilisent un nouveau traitement liquide pour l’anévrisme cérébral à col large

(PHILADELPHIE) Les neurochirurgiens au Jefferson Hospital for Neuroscience font partie des premiers chirurgiens aux Etats-Unis à utiliser un système liquide approuvé par la FDA pour le traitement des anévrismes cérébraux à col large, qui pourraient éventuellement remplacer les traitements actuels.

Publicité

Le chercheur en chef, Docteur Erol Veznedaroglu, professeur assistant de chirurgie neurologique et directeur de la division de Neurovascular Surgery and Endovascular Neurosurgery, Thomas Jefferson University Hospital, fait partie du petit groupe de chirurgiens choisis pour explorer l’usage du système embolique (bloquant) liquide visant à remplir les anévrismes cérébraux à large col comportant une large ouverture à l’endroit ou s’élève l’anévrisme de l’artère ou du vaisseau sanguin. Un anévrisme cérébral est une faiblesse d’un vaisseau sanguin principal, aboutissant au ballonnement d’une partie de la paroi du vaisseau. Cette anormalité met un individu en danger une fois que l’anévrisme se rompe et saigne.

“L’anévrisme cérébral à large col est relativement inhabituel et se présente chez près de 25% des personnes atteintes d’anévrismes cérébraux,” indiqua le Dr. Veznedaroglu. “L’anévrisme à large col peut être difficile à traiter chirurgicalement (par chirurgie cérébrale pour couper l’anévrisme) et par voie endovasculaire (traitement effectué de l’intérieur du vaisseau sanguin), deux méthodes utilisées pour traiter d’autres types d’anévrismes cérébraux.”

“L’avantage potentiel du système embolique liquide serait de bloquer totalement ou partiellement la vascularisation sanguine aboutissant à l’anévrisme,” expliqua Docteur Deborah L. August, MPH, directrice de la Clinical Research au département de Neurological Surgery, à Jefferson. “Il contribuerait également à corriger ou réduire certains symptômes.”

Les traitements actuels des anévrismes cérébraux incluent la chirurgie ouverte du cerveau pour couper l’anévrisme et l’embolisation par bobine ou enroulement, opération chirurgicale moins invasive. Pour l’enroulement, un cathéter est introduit dans une artère au niveau de l’aine, puis déplacé vers l’artère atteinte dans le cerveau. Des rayons X sont utilisés pour guider le cathéter dans l’artère.

“Les bobines sont les appareils d’embolisation les plus communément utilisées, mais certains anévrismes à col large possèdent une si grande ouverture que les bobines pourraient ne pas demeurer en place dans le ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-02-15 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Thomas Jefferson University - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: neurochirurgiens Jefferson utilisent traitement liquide anevrisme cerebral col large


Publicité

En savoir plus