Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-25
Actualité médicale

Tags: resultat -  aiderait -  expliquer -  developpement -  preeclampsie - 
Un nouveau résultat aiderait à expliquer le développement de la prééclampsie  - Actualité médicale
Un nouveau résultat aiderait à expliquer le développement de la prééclampsie

WINSTON-SALEM, N.C. – Selon des chercheurs au Wake Forest University Baptist Medical Center, et dans une étude portant sur les femmes enceintes, celles atteintes d’hypertension artérielle due à la grossesse s’avérèrent posséder des niveaux plus élevés de peptides qui augmentent la pression sanguine dans les morceaux de tissus liant la mère au fœtus.

Publicité

La prééclampsie, ou hypertension artérielle due à la grossesse, affecte 7 à 10% de grossesses aux Etats-Unis et représente la seconde cause de mortalité maternelle. Elle est la cause principale des accouchements prématurés et contribue significativement à la naissance d’enfants mort-nés et au décès des nouveau-nés.

Les chercheurs observèrent que chez les femmes atteintes de prééclampsie, les niveaux d’angiotensine II (Ang II), une hormone qui comprime les vaisseaux sanguins et pousse la tension artérielle à s’élever, doublèrent dans les villosités choriales, partie du placenta liant la mère au fœtus et fournissant la nourriture et l’oxygène.

“Ces résultats pourraient êtres des pièces du puzzle de la prééclampsie,” indiqua Lauren Anton, étudiant diplômé et auteur principal de la recherche. “Tout ce qui nous permet de mieux comprendre cette maladie est important car il n’existe ni traitement, ni remède et les femmes accouchent prématurément encore et toujours.”

Les chercheurs lancèrent la théorie qu’Ang II pourrait comprimer les vaisseaux fœtaux présents à l’intérieur des villosités choriales, ce qui, non seulement hausse la tension artérielle mais diminue également le flot d’oxygène et de nutriments allant au bébé, aboutissant probablement à un enfant au poids plus faible à la naissance et à d’autres complications de la prééclampsie.

L’étude porta sur 21 femmes atteintes de prééclampsie et sur 25 femmes non atteintes. Apres la naissance, des sections de tissus furent prélevées du centre du placenta pour êtres analysées.

L’Ang II fait partie du système rénine-angiotensine (RAS) qui régule la pression sanguine. Ce système s’est avéré jouer un rôle important dans la prééclampsie. Néanmoins, des changements dans le système surviennent aussi chez les femmes ne souffrant pas de cette condition. Dans les grossesses normales, l’œstrogène aboutit à des niveaux élevés de plusieurs hormones, dont l’Ang II, dans le sang. Malgré l’augmentation de l’Ang II dans ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-02-25 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Wake Forest University Baptist Medical Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: resultat aiderait expliquer developpement preeclampsie


Publicité

En savoir plus

Co-researchers are David Merrill, M.D., Ph.D., Liomar Neves, Ph.D., Kathryn Stovall, B.S., Patricia Gallagher, Ph.D., Debra Diz, Ph.D., Cheryl Moorefield, R.N., Courtney Gruver, R.N., and Carlos Ferrario, M.D., all with Wake Forest.