Publicité
Accueil > Actualité médicale > Nutrition
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-26
Actualité médicale

Tags: Paradoxe -  français -  retour -  Français -  obesite - 
Paradoxe français de retour? EU vs. Français sur l’obésité - Actualité médicale
Paradoxe français de retour? EU vs. Français sur l’obésité

C’est le retour du paradoxe français: Pourquoi les français ne grossissent-ils pas comme les américains, vu les quantités de baguettes, de vin, de fromage, de pates et de pâtisseries qu’ils mangent?

Publicité

Car ils utilisent des signes internes – tels que ne plus avoir faim – pour arrêter de manger, signala une nouvelle étude de Cornell. Les américains, par contre, ont tendance à utiliser des signes externes – tels que si leur assiette est propre, si leur verre est vide ou si l’émission télé qu’ils regardent est finie.

"En outre, nous avons observé que plus une personne est enveloppée – qu’elle soit française ou américaine – plus elle dépend des signes externes pour lui indiquer d’arrêter de manger et moins elle dépend du critère de satiété," expliqua l’auteur principal Brian Wansink, professeur de Marketing à John S. Dyson et directeur du Cornell Food and Brand Lab au Department of Applied Economics and Management, actuellement en permission pour servir de directeur exécutif du U.S. Department of Agriculture's Center for Nutrition Policy and Promotion jusqu’en janvier 2009.

La nouvelle étude, l’analyse de questionnaires soumis à 133 Parisiens et 145 Chicagoens sur le moment ou ils décident d’arrêter de manger, est publiée dans la revue Obesity et sera présentée plus tard ce mois à la conférence des Winter Marketing Educators.

"Etre sur-dépendent des signaux externes pour arrêter de manger offrirait une explication partielle de la variation de l’indice de masse corporelle [calcul basé sur la relation entre le poids et la taille] parmi les gens et probablement parmi les cultures," estima le co-auteur Collin Payne, chercheur postdoctoral de Cornell. Il insista que des études supplémentaires devraient être effectuées, englobant les comportements de fumeurs et les différences socio-économiques. "Le fait de dépendre de signaux internes pour arrêter de manger, plutôt que sur des signaux externes, pourrait améliorer les types d’alimentation sur le long terme.

Article écrit le 2008-02-26 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Cornell Food & Brand Lab - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Paradoxe français retour Français obesite


Publicité

En savoir plus

Wansink, author of "Mindless Eating: Why We Eat More Than We Think," also conducted the study with Pierre Chandon, a marketing professor at INSEAD, an international business school in France.